Connectez-vous

Voyageurs d’Asie, la Nouvelle-Calédonie vous ouvre les bras

Vendredi 25 Mai 2018

Dès 2004, au moment de l’adoption du Plan de Développement Touristique Concerté, Philippe Gomès et Philippe Dunoyer ont entamé les démarches pour obtenir le label de « Destination Touristique Agréée » (DTA) ; un statut qui autorise les tour-opérateurs chinois à proposer des voyages organisés sur la base d’un visa de groupe et de formalités simplifiées.



Voyageurs d’Asie, la Nouvelle-Calédonie vous ouvre les bras
Le 4 octobre 2017, la bonne nouvelle était annoncée par l’Ambassadeur de la République populaire de Chine en France en personne : la Nouvelle-Calédonie obtenait la labellisation DTA et, de ce fait, toutes les agences de voyage chinoises peuvent aujourd’hui commercialiser notre pays.
Mais il fallait aller encore plus loin pour permettre à notre île d’exploiter le potentiel considérable de ces nouveaux voyageurs venus d’Asie et ainsi ériger la Calédonie en destination phare dans la Région Océanie.
C’est chose faite avec l’arrêté du 9 avril 2018 modifiant l’arrêté du 22 juillet 2011 relatif aux documents et visas exigés pour l’entrée des étrangers en Nouvelle- Calédonie, qui prévoit une exemption de visa désormais applicable à tous les ressortissants chinois (mais également malaisiens et singapouriens pour ne citer qu’eux) voyageant en individuel, dès lors que leurs séjours sur le territoire n’excèdent 2 semaines.
Rappelons que la Polynésie bénéficiait de telles dispositions depuis 2011 !
En ouvrant notre pays au tourisme d’agrément asiatique, cette décision - qui aura nécessité bien des interventions et relances des députés, auprès du Premier Ministre comme du Ministre de l’intérieur - s’inscrit indéniablement dans la politique de développement touristique que le gouvernement a engagée, depuis plusieurs années, en partenariat avec le GIE NCTPS et avec le soutien du Haut-Commissaire.

Source Caledonie Ensemble



Les communiqués "Société" | Les archives Société | Communiqués Entreprises | Les videos | Les archives | Interview Découverte