Connectez-vous

Visite de François Hollande : le programme

Samedi 15 Novembre 2014

Après ses prédécesseurs Jacques Chirac, en 2003, et Nicolas Sarkozy, en 2011, le président de la République François Hollande se rendra en Nouvelle-Calédonie les 16 et 17 novembre prochains. Il arrivera sur le Caillou juste après le sommet du G20, qui se tiendra à Brisbane les 15 et 16 novembre. Un séjour court pour un agenda chargé attend le Président.



© ALAIN JOCARD / AFP
© ALAIN JOCARD / AFP

 
Dimanche 16 novembre, François Hollande atterrira à l'aéroport de La Tontouta à 20 heures. Après les traditionnels saluts aux officiels et l'allocution aux médias, le président sera accueilli par une cérémonie coutumière, devant l'aérogare.
 
Lundi 17 novembre, tôt le matin, le président de la République se pliera dès 7 heures au traditionnel dépôt de gerbe au Monument aux morts, place Bir Hakeim. Il ira ensuite se recueillir sur les tombes de Jacques Lafleur et de Jean-Marie Tjibaou.
 
A 11 heures, François Hollande se rendra dans le Nord, à Voh, pour inaugurer l'usine de nickel KNS, et à 13 heures, il sera à Gouaro Deva pour échanger avec des jeunes, autour d'un déjeuner.
 
Dans le même temps, la manifestation « Fiers d'être français » devrait battre son plein à Nouméa. Le Front pour l'Unité (FPU) et le Mouvement Populaire Calédonien (MPC), organisateurs de l'événement, espèrent envoyer un signal fort au Président quant à la volonté de la majorité silencieuse de rester français.
 
A 15 heures 30, le président de la République prononcera un discours sur le climat dans l'amphithéâtre de la CPS, devant des chefs d'Etat de la Communauté du Pacifique. Et c’est enfin au Centre Culturel Tjibaou, qu'il prononcera son allocution officielle.
 
La journée de lundi se clôturera par une soirée d'échanges politiques privés et un dîner en présence de 250 invités. Mardi matin, le président François Hollande retournera en Australie, à Sydney et Canberra, cette fois pour une visite d'Etat au cours de laquelle il rencontrera le Premier ministre australien, Tony Abbott. A noter qu’il s’agira ici de la première visite officielle d'un chef d'Etat français en Australie.

FLG/NC1ère



Archives du web