Connectez-vous

Video : Roch Wamytan "notre ultime concession c'était 1998"

Vendredi 28 Février 2014

A l'issue du vote à l'unanimité du vœu en assemblée de Province, le groupe FLNKS de la province sud a lui aussi tenu une conférence de presse pour expliquer leur refus de "participer à cette énorme supercherie" dixit Roch Wamytan.



Cette conférence de presse a été, pour les membres du groupe FLNKS de la Province Sud, l'occasion de préciser à nouveau leur position  en martelant, entre autres, que "l'ultime concession" dans l'agrément de nouveaux électeurs après Nainville les Roches et Matignon c'était en 1998 et que le FLNKS n'en démordait pas. Roch Wamytan a précisé qu'il était inutile de convoquer un comité des signataires extraordinaires puisque c'était en octobre qu'il fallait traiter de ce dossier et que le FLNKS avait essuyé un refus des partis non indépendantistes de prendre sa demande en compte ajoutant que le Président du Gouvernement à son retour à l'époque à Noumea avait évoqué le "pétard mouillé de Roch Wamytan.
Un occasion aussi pour griffer les hommes politiques de droite calédoniens que Roch Wamytan se refuse à appeler loyalistes trouvant que la racine du mot "loyal" n'est pas adapté à ces élus qui se rebellent contre le Gouvernement "français"...

Une matinée qui a permis entre l'assemblée de province et les deux conférences de presse de prendre conscience du gouffre existant entre les indépendantistes et les non-indépendantistes. 



Frédéric Dhie



Politique | Les videos | Les archives | Les listes par commune