Connectez-vous

Une formation innovante pour les jeunes

Lundi 18 Novembre 2019

À la rentrée 2020, un nouveau parcours de formation menant au diplôme de la Nouvelle-Calédonie "Installateur sanitaire et énergies renouvelables" sera mis en place. Sa création a été officialisée par la signature d’une convention entre le gouvernement, le Régime du service militaire adapté (RSMA) et le Centre de formation de l’artisanat (CFA).





Le RSMA, le CFA de la Chambre de métiers et de l’artisanat et le gouvernement, à travers sa direction de la Formation professionnelle continue, ont décidé d’unir leurs forces, leurs savoir-faire et leurs moyens pour permettre aux stagiaires du RSMA de bénéficier d’une formation en alternance jusqu’à l’obtention d’une qualification diplômante. « Inventif et expérimental », ce parcours de formation est le fruit « des travaux conjoints de trois partenaires de longue date, attentifs au devenir de notre jeunesse, qui œuvrent au quotidien pour la montée en compétence et la professionnalisation sur notre territoire », a souligné le président de la Chambre de métiers et de l’artisanat Daniel Viramoutoussamy.

20 mois de formation

Conçu pour répondre aux besoins des jeunes les plus éloignés du monde professionnel, ce parcours offrira douze places à des stagiaires volontaires. Ils passeront d’abord six mois au sein du RSMA en province Nord pour suivre une formation militaire, une remise à niveau scolaire, un apprentissage de savoir-faire et de savoir-être, et une instruction élémentaire de conduite. Le semestre suivant, ils évolueront entre le RSMA et le CFA de Nouville afin de se former au métier d’installateur sanitaire (plombier). Puis, pendant huit mois, ils poursuivront leur apprentissage au CFA (une semaine par mois) et dans l’entreprise (trois semaines par mois) avec laquelle ils auront signé un contrat unique d’alternance. Soit un total de 20 mois – contre 18 pour le parcours classique –  pour se préparer à l’examen final et décrocher leur diplôme.

Coordonner et assurer la continuité

Pour le gouvernement, qui prendra en charge la formation en alternance au CFA, cette nouvelle voie s’inscrit « dans la suite logique de la stratégie emploi insertion professionnelle de la Nouvelle-Calédonie, a rappelé Jean-Louis d’Anglebermes, en charge de l’emploi, de la formation et de l’insertion professionnelles au gouvernement. L’objectif est de coordonner les formations afin de créer une continuité dans le parcours de formation et d’insertion des jeunes Calédoniens. Après la création du GIEP-NC* en avril, puis l’annonce de l’ouverture d’une antenne supplémentaire du RSMA à Bourail en 2020, cette nouvelle formation est donc une étape de plus que nous franchissons ensemble, au profit de la jeunesse. »

En fonction des résultats obtenus (le taux d’employabilité actuel à l’issue du cursus classique est de 88 %) et des besoins des entreprises, « cette nouvelle expérience qui vise à qualifier nos jeunes », selon le chef de corps du RSMA, le lieutenant-colonel Nicolas Baller, pourra être étendue à d’autres métiers.

* Le GIEP-NC rassemble les missions de l’Établissement de formation professionnelle des adultes (EFPA), de l’École des métiers de la mer (EMM) et de l’Institut pour le développement des compétences (IDC-NC).
 

Les modalités de recrutement

Pour accéder à cette formation, il faut être âgé de 18 à 25 ans, avoir suivi la Journée défense et citoyenneté, être apte médicalement et avoir validé les étapes du recrutement. Il faut aussi être adroit, en bonne forme physique, autonome et mobile.
La phase de recrutement s’achèvera en février 2020. Les pré-inscriptions se font auprès du Point A ou du RSMA et donnent lieu à des tests, un entretien et une visite médicale.


Source gouvernement



Politique | Société | Les videos | Entreprises | La Culture | Environnement | Les sports | Sciences | L'actualité | La vie des communes | Qui sommes-nous? | Océanie | La vie des associations