Connectez-vous

Un soutien de poids pour Thio et l’Île des Pins

Mardi 9 Mai 2017

Mercredi 3 mai, direction l’Île des Pins et Thio. L’objectif pour le président de la province Sud et les maires des communes ? La signature de conventions quinquennales destinées à soutenir financièrement les investissements et équipements communaux.




Près de 300 millions de francs. C’est la somme allouée aux communes de Thio (195 millions de francs) et de l’Île des Pins (100 millions de francs), par la province Sud, dans le cadre des conventions quinquennales 2017-2021. Une aide financière nécessaire et très attendue, comme le souligne le président de la province Sud, Philippe Michel : « Nous connaissons les contraintes et difficultés que rencontrent les communes pour financer leurs projets, notamment de voierie. Avec cette aide, c’est une visibilité sur 5 ans que nous leur offrons, pour améliorer la vie de leurs administrés. C’est un choix politique fort dans un contexte budgétaire contraint. »

Ces enveloppes s’ajoutent aux contrats de développement Etat/Province/communes et n’ont été pourvues qu’une fois les projets de chaque commune bien identifiés. « Les projets sont très différents selon les communes, souligne Philippe Michel. Pour l’Île des Pins, c’est la construction d’une très grosse salle omnisport ainsi que la création d’un site de traitement des déchets aux normes. Pour Thio, nous sommes sur des problématiques d’habitat et le relogement des populations suite aux intempéries, ainsi que sur l’entretien des réseaux d’infrastructure primaires ». 

Jeunesse, déchets, voierie et habitat

A l’Île des Pins comme à Thio, les maires ont chaleureusement remercié l’action de la Province. « C’est une grande satisfaction pour la commune, a précisé le maire de l’Île des Pins, Hilarion Vendégou, surtout dans cette période difficile, financièrement parlant, pour tout le monde. Cette aide est précieuse pour nos écoles et notre jeunesse, mais aussi pour le tourisme et l’environnement. Grâce à la province Sud, la commune peut maintenant travailler dans de meilleures conditions pour ses habitants ».

A Thio, même sentiment de soulagement pour le maire de la commune, Jean-Patrick Toura : « Suite aux intempéries, aux inondations répétées, nous avons toujours besoin de faire les mêmes opérations au niveau des infrastructures primaires : les routes, les ponts et les adductions d’eau potable. Un des gros projets, c’est également l’aménagement de nouveaux lots sur Les Pétroglyphes, pour que les gens impactés par la montée des eaux des rivières puissent aller habiter là-bas, en sécurité ». Au moins 30 millions de francs vont être également transférés pour permettre la réparation de routes et de ponts suite au passage du cyclone Cook.

Les prochaines conventions seront signées le 12 mai à Bourail et Poya. Puis, viendra le tour de la commune de Yaté.

Source province Sud



Archives des Communes