Connectez-vous

Un sondage I-Scope pour Caledonia donne le "non" gagnant

Jeudi 3 Mai 2018

Selon un nouveau sondage I-Scope pour CALEDONIA, le nombre de personnes qui se déclarent inscrites sur la liste électorale spéciale et qui sont opposées à l’accession de la Nouvelle-Calédonie à la pleine souveraineté et à l'indépendance, est en augmentation par rapport à l'année dernière.



La chaîne de télévision CALEDONIA a souhaité mesurer en 2018 les intentions de vote des Calédoniens inscrits sur la liste électorale spéciale, pour la consultation sur l'accession de la Nouvelle-Calédonie à la pleine souveraineté et à l'indépendance, a n de les comparer aux résultats de 2017.
59,7% s'y déclarent opposés contre 54,2% en 2017, 22,5% y sont favorables contre 24,4% en 2017, et 17,8% restent indécis contre 21,4% en 2017. Les résultats détaillés ont été rendus publics et commentés par des personnalités politiques, ce mercredi 2 mai 2018 dans l'émission politique « 2018, et après? » en direct à 18h sur la chaîne de télévision pays CALEDONIA.
984 personnes âgées de 18 ans et plus, issues d'un échantillon représentatif de la population calédonienne sur l'ensemble du territoire, ont été interrogées via une étude Omnibus menée par la société d’études et de sondage I-Scope, entre le 16 et le 25 avril 2018.
La question sur les intentions de vote a été posée aux 682 individus déclarant être inscrites sur la liste électorale spéciale.

Au seuil de con ance de 95%, la marge d'erreur sur l'échantillon des répondants se déclarant inscrits est de 3,75% (5,25% si l'on tient compte de la correction de Kish applicable lors de l'utilisation de la méthoe des quotas). Cette méthodologie et les résultats ont été validés par la commission des sondages à Paris.
A la première question « Êtes-vous inscrit(e) sur la liste électorale spéciale pour le référendum?»,
> 70% des 18 ans et + interrogés déclarent y être inscrits contre 61% en 2017.
La proportion d'inscrits est légèrement supérieure en brousse,
> notamment dans le 'sud rural' avec 77% (74% en 2017) et en province Nord côte Est avec 75% (68% en 2017).

La progression du nombre d'inscrits est signi cative sur le Grand Nouméa (+10%) et en province Nord, notamment sur la côte Ouest (+14%). Sur les autres zones, l'augmentation est faible et non-signi cative.
A la seconde question « Si la consultation avait lieu la semaine prochaine, voteriez-vous OUI ou NON à la question 'Voulez-vous que la Nouvelle-Calédonie accède à la pleine souveraineté et devienne indépendante?'», parmi les 682 personnes se déclarant inscrites en avril 2018, il y a eu 608 répondants dont:
> 59,7 % qui déclarent qu’ils voteraient «NON» à l’accession de la Nouvelle-Calédonie à la pleine souveraineté si la consultation avait lieu la semaine suivante, soit entre 54,2% et 65,2% si l’on tient compte de la marge d’erreur sur cet échantillon,

> 22,5% qui voteraient «OUI», soit entre 17,9% et 27,2% si l’on tient compte de la marge d’erreur,
> 17,8% qui sont indécis, soit entre 13,5% et 22% si l’on tient compte de la marge d’erreur.

Le «NON» l'emporte en province Sud, notamment sur le Grand Nouméa (70%). En province Nord, il n'y a pas d'écart signi catif entre le «OUI» (42%) et le «NON» (41%), tout comme sur les îles Loyauté.
Le «NON» a tendance à progresser avec l'âge (plus de 60 ans) et hors tribu (71%).
On trouve davantage d'indécis entre 40 et 49 ans (27%), et en tribu (25% contre 15% hors tribu).

Enconclusion,presque 60%despersonnesinscritessurlalistespécialedéclarentêtreopposéesà l’accession de la Nouvelle-Calédonie à la pleine souveraineté et à l'indépendance.
La proportion de personnes favorables (22,5%) est légèrement supérieure à celle des indécis (17,8%).
Ces résultats re ètent l’opinion en avril 2018 et sont comparés avec des résultats datant de mars-avril 2017. L'échantillon global est représentatif de la population des plus de 15 ans. Celui des répondants de 18 ans et plus l'est également. En revanche, cet échantillon ne peut être considéré comme représentatif ou non de la liste électorale spéciale pour la consultation, puisque les données disponibles concernant cette liste ne sont pas disponibles ou datent de n mai 2017. Il n'y a pas de chiffres disponibles depuis cette date puisque le processus de révision des listes électorales de l'année 2018 n'est pas achevé.

Frédéric Dhie



Politique | Société | Les videos | Entreprises | La Culture | Environnement | Les sports | Sciences | L'actualité | La vie des communes | Qui sommes-nous? | Océanie | Vu sur le Web | La vie des associations