Connectez-vous

Un équipage calédonien pour la Sydney Hobart

Vendredi 27 Décembre 2013

Cette course de voilier mythique entre Sydney et Hobart, une des courses les plus dangereuses du monde. Le cru 2013 est le plus cosmopolite depuis la création de la course en 1945.



Un équipage calédonien pour la Sydney Hobart
Il s'agit de rallier les 630 milles nautiques - 1167 kilomètres- qui séparent Sydney de la capitale tasmanienne, via le Détroit de Bass, dans lequel les conditions de vent et de mer sont toujours très difficiles. Les abandons sont légion. Et en 1998, 6 marins ont péri en mer. 
 
Le cru 2013 est le plus cosmopolite depuis la création de la course en 1945. Cette année 22 équipages sur les 94 participants sont étrangers. Parmi eux beaucoup de Britanniques et de Néo-Zélandais, mais aussi un voilier chypriote, le Zefiro.
 
Mais tous les regards sont tournés vers les équipages des 12 bateaux du Tour du Monde des Clippers, l'unique tour du monde à la voile ouvert aux novices. Ils suivent seulement trois semaines d'entraînement avant de sauter dans l'inconnu. La course débute en septembre par une traversée de l'Atlantique depuis Londres jusqu'au Brésil, ensuite c'est Le Cap, en Afrique du Sud, Albany, sur la côte ouest de l'Australie.
 
Et pour la première fois, la course Sydney-Hobart devient une étape de ce Tour du Monde des Clippers. Pour la première fois aussi, ces équipages amateurs comptent un Africain et une Chinoise.
 
Bien entendu, ces barreurs-débutants ne risquent pas d'inquiéter le favori de la course, le maxi yacht Wild Oats XI, déjà 6 victoires au compteur dans la course Sydney-Hobart.  

Source: ABC



Sports | Les videos | Les archives