Connectez-vous

Tourisme : « Nous arrêtons d’attendre et décidons d’avancer ! »

Vendredi 28 Février 2020

2019 est une année record pour le tourisme aérien, dont la promotion a été quasi entièrement supportée par la province Sud, via un financement conséquent à NCTPS. La présidente de l’assemblée, Sonia Backes, a affirmé hier vouloir « prendre les choses en main », et créer un guichet unique pour le tourisme en province Sud, orienté sur le tourisme durable.





Mercredi après-midi à l’auditorium de la province Sud, Sonia Backes a félicité collectivement les acteurs du tourisme pour la hausse de la fréquentation touristique en 2019, lors de la conférence annuelle de Nouvelle-Calédonie Tourisme Point Sud (NCTPS). « Près de 127 000 touristes, c’est quand même un record. 6 000 touristes en plus, c’est près de 1,2 milliard de francs de recettes en plus pour l’ensemble de la Nouvelle-Calédonie, donc bravo à tous pour les efforts collectifs que vous avez faits. »

Avec plus de 40 000 passagers aériens, les métropolitains représentent un tiers des touristes de Nouvelle-Calédonie, et affichent la plus forte progression en 2019, soit un bond de 8, 5 %. Suivent les Australiens (28 000 touristes, hausse de 2, 5 %), les Japonais (21 000 touristes pour une hausse de 0,5 %) et les Néo-Zélandais (10 000 touristes pour une hausse de 4, 2 %).

Bien que les recettes touristiques s’écoulent dans tout le pays, pour un montant estimé de 28 milliards de francs en 2019, NCTPS est financé à hauteur de 74 % par la province Sud, 3% par la province Îles, seulement 1 % par la province Nord. Face à cet évident problème de coordination et d’absence de mise en cohérence des politiques touristiques entre les différentes provinces, force est de constater que la province Sud a largement joué le jeu jusqu’à présent.

Brieuc Frogier, élu provincial et président de NCTPS, a pris ses fonctions en mai 2019. « Cela fait maintenant 9 mois que j’essaie d’avoir un contact avec mon homologue de la province Nord. Je n’ai pas encore été en mesure de le rencontrer. Pour que l’on puisse créer l’Agence de développement touristique, il faut discuter, il faut que chacun fasse des efforts. Malgré les difficultés budgétaires que tout le monde connaît, la province Sud injecte en 2020 plus de 500 millions de francs dans NCTPS. La province Nord a complètement coupé ses budgets pour la promotion internationale. »
Afin de poursuivre son intense effort pour la promotion de la Nouvelle-Calédonie à l’international, la province Sud n’a plus d’autre choix que d’avancer, peut-être seule. « Nous arrêtons d’attendre et décidons d’avancer, de prendre les choses en main, explique la présidente Sonia Backes. Les autres suivront ou pas. Notre volonté est de faire du tourisme un vrai axe de diversification de l’économie calédonienne. Et ce qui est clair en province Sud, c’est que nous allons nous tourner vers un tourisme durable pour la préservation de notre patrimoine culturel et naturel et pour pérenniser les emplois. »

Le nouveau site internet du tourisme de la province Sud, véritable guichet unique pour les 6 régions géo touristiques (Thio, Bourail, le Grand Sud, Farino, l’Île des Pins) de la province Sud, sera lancé en avril 2020. Les 5 offices de tourisme déjà existants pourraient être regroupés en une seule entité autonome locale.

Source Sud Mag



Politique | Société | Les videos | Entreprises | La Culture | Environnement | Les sports | Sciences | L'actualité | La vie des communes | Qui sommes-nous? | Océanie | La vie des associations