Connectez-vous

Thierry Santa élu président du 16e gouvernement

Vendredi 28 Juin 2019

Thierry Santa a été élu le 28 juin à la présidence du 16e gouvernement de la Nouvelle-Calédonie. L’élection de la vice-présidence a été reportée au mardi 2 juillet.





Convoqués par le haut-commissaire de la République, les onze membres du gouvernement se sont retrouvés à
9 heures au siège de l’exécutif pour procéder à cette élection. Six voix se sont portées sur la candidature de Thierry Santa qui devient le président du 16e gouvernement de l’Accord de Nouméa. « Je ressens le sentiment d’une grande responsabilité et surtout une envie très forte de se mettre au travail car l’urgence de la situation nous l’impose et c’est ce qu’attendent les Calédoniens », a-t-il déclaré aux médias. Ainsi, le nouveau président a cité un certain nombre de dossiers à traiter rapidement comme le rétablissement des comptes sociaux, la relance économique, la prévention de la délinquance ou encore les violences faites aux femmes. En précisant que « ce sera l’objet des premières discussions afin de choisir ensemble les priorités pour ce nouveau gouvernement ».

Mode de gouvernance partagé

Les membres du gouvernement n’ayant pas désigné de vice-président, une nouvelle convocation par le haut-commissaire est prévue pour le mardi 2 juillet. Dans tous les cas, à défaut d’élection du vice-président dans les sept jours suivant celle du président, les membres du gouvernement exerceront leurs fonctions, conformément à la Loi organique, et selon « un mode de gouvernance partagé », comme le souhaite le président Santa.

Source gouvernement



Politique | Société | Les videos | Entreprises | La Culture | Environnement | Les sports | Sciences | L'actualité | La vie des communes | Qui sommes-nous? | Océanie | Vu sur le Web | La vie des associations