Connectez-vous

Tableau Annexe, Philippe Blaise réagit sur son blog

Vendredi 11 Avril 2014


Philippe Blaise réagit à la déclaration de la Ligue des droits de l'Homme à propos du tableau annexe
La Ligue des Droits de l'Homme se plaint de la non existence du tableau annexe de 1998.

En fait le tableau annexe c'est tout simplement la liste de ceux qui inscrits sur la liste générale(élections municipales, législatives, présidentielles, européennes) ne le sont pas sur la liste spéciale (élections provinciales)

Ce document en soi, il n'existe pas. Il n'a jamais existé. C'est simplement une notion virtuelle.

Si en 1998, personne, k'Etat compris, n'a éprouvé le besoin d'archiver un document matérialisant ce tableau annexe virtuel des non citoyens c'est pour une très bonne raison :

A l'époque le corps électoral était glissant conformément à l'Accord de Nouméa voté par 72% des Calédoniens conformément et à la Loi Organique.

Ce n'est que 9 ans plus tard, que Chirac nous a imposé le gel du corps électoral (avec la bénédiction de l'Avenir Ensemble dirigé par MM Leroux, Martin et Gomès).

Donc ce fameux tableau annexe n'avait pas à être archivé puisque chaque année les personnes ayant eu 10 ans de présence devenaient citoyennes. Par nature ce tableau annexe était évolutif et son archivage sans aucun intérêt pratique.

Qui pouvait imaginer en 1998 qu'il faudrait 9 ans plus tard subir le gel du corps électoral et que 16 ans plus tard, en 2014, le FLNKS irait se référer à cette liste virtuelle pour justifier des recours iniques ?

L'absurdité du raisonnement à rebrousse-temps du FLNKS est la plus belle démonstration que dès le départ la citoyenneté était bien glissante, et c'est pour cela que nous réclamons à L'UCF, le retour au contrat politique validé par le peuple : la citoyenneté au bout de dix ans.




Frédéric Dhie



Archives du web