Connectez-vous

Spectacle : L’impossible rêve, au Théâtre de Poche/Centre d'Art

Jeudi 6 Septembre 2018

Vieillir, voir un ami pleurer, rêver un impossible rêve, porter le chagrin des départs, aimer jusqu’à la déchirure, mourir de frissonner … les mots de Jacques Brel résonnent comme un miroir de nos vies : ils dépeignent tous les sentiments, l’amour, l’amitié, la vieillesse, la tendresse, la mort, les départs et les séparations, la quête, la haine, la bêtise, les illusions, les déceptions, les combats, mais aussi la moquerie, la méchanceté, l’humour et surtout les rêves.
Ses textes nous parlent souvent en plein cœur. En les reliant un à un, ils font le canevas de nos vies où chacun se retrouve. Ces vies que l’on raconte dans un bar, que l’on pleure sur la tombe d’un ami, que l’on vit dans l’intimité d’un couple




En s’inspirant des 200 textes de Jacques Brel, Géraldine Lefèvre a écrit une pièce où l’on retrouve tous ces sentiments, avec en filigrane l’importance de l’amitié et de la quête (croire toujours en ses rêves). Le pari est de faire découvrir ou redécouvrir la force des mots du chansonnier, en écrivant une histoire sur l’importance de la vie et de l’amitié. « C’est une écriture qui a nécessité beaucoup de travail pour s’inspirer des mots et de la philosophie de Jacques Brel. Le plus difficile c’est de choisir parmi plus de 200 textes aussi superbes les uns que les autres, en oubliant la musique qui est parfois ancrée dans notre mémoire. Au-delà de la chanson, Brel est un poète et ses mots nous renvoient bien souvent à notre propre histoire »


L’HISTOIRE 

Sept amis d’enfance viennent enterrer leur ami Jojo. Ils se retrouvent dans son bar où ils ont forgé le parcours de leurs vies et construit leurs rêves. Les ont-ils réalisés, les ont-ils perdus ? Faut-il réaliser ses rêves d’adolescents pour réussir sa vie ?

L’alcool se mêle à la tristesse de l’ami perdu, à la nostalgie des jeunes années et à la joie de l’amitié. Ils se questionnent, évoquent leurs souvenirs, leurs désillusions, leurs combats, leurs peurs de vieillir, de mourir, leurs espoirs, avec gravité, mais aussi légèreté et humour. Ils voulaient refaire le monde, mais le monde est plus rapide que les rêves, le monde les a laissés de côté avec leur quête, mais aussi leurs blessures, leurs déchirures. Que sont-ils devenus ? Est-il encore temps de rêver ?: Reprendront-ils ensemble leurs quêtes ?

 

LA DISTRIBUTION

Pièce écrite par Géraldine Lefèvre
Création collective
Musique : Mathieu Monneret
Avec Sandra Lopes, Laetitia Olivier, Sam Elafri, Géraldine Lefèvre, Jean-Marc Billaud, Patrick Genissieux, Dominique Jean, Vincent Kerriguy, Laurent Louvion, Mathieu Monneret et Alain Camus.

 

INFOS PRATIQUES

Centre d’Art. 6, boulevard Extérieur, Faubourg-Blanchot.
Vendredi 31 août, jeudi 6 et vendredi 7 septembre à 20h
Samedi 1er, dimanche 2, samedi 8 et dimanche 9 septembre à 18h
À partir de 10 ans. 
Durée : 1h30
Plein tarif : 2 500 F. Tarif réduit : 2 000 F. Tarif carte Pass : 1 500 F. Gratuit pour les titulaires des cartes handicapés CORH et CTOJH et son accompagnateur.

Billetterie :

 ouverte sur place du mardi au vendredi de 11h30 à 16h30 et 1h avant le début de la représentation.
 Possibilité d’acheter les places en ligne sur tickets.nc 24h/24 (ouverture de la billetterie 15 jours avant la première représentation)
Renseignements au 25 07 54, pas de réservation par téléphone. 

Source Centre d'Art



Culture | Les videos | Les archives