Connectez-vous

Sonia Backes appelle à l'unité loyaliste lors de la prochaine assemblée de la Province sud, le 27 février

Lundi 24 Février 2014

Sonia Backes porte parole de l'Union pour la Calédonie dans la France : "Nous proposons donc de nous retrouver dès lundi afin que le débat organisé par Cynthia Ligeard à la province Sud le 27 février prochain puisse montrer, enfin, une famille loyaliste unie sur l’essentiel : la défense des droits fondamentaux des Calédoniens, de tous les Calédoniens."



Communiqué de Sonia Backès, porte-parole de l’Union pour la Calédonie dans la France :

Sonia Backes appelle à l'unité loyaliste lors de la prochaine assemblée de la Province sud, le 27 février
 
 
Je me suis entretenu la nuit dernière pendant près d'une heure avec le cabinet du Premier ministre. 
 
Je lui ai fait part de la forte inquiétude des milliers de Calédoniens qui risquent d’être radiés des listes électorales, suite aux manoeuvres scandaleuses du FLNKS. Il m’a indiqué que l’Etat était particulièrement vigilant et serait garant de l’esprit de la lettre de l’Accord de Nouméa.
 
Depuis plusieurs semaines, nous appelons à l’union des partis loyalistes et nous travaillons avec des juristes pour défendre les intérêts des citoyens menacés. Ce qui compte, ce ne sont pas les effets d’annonce et de communication, nous devons obtenir des résultats concrets. Et pour cela, nous devons agir tous ensemble.
 
Nous nous réjouissons de voir que ces derniers jours, tous les partis loyalistes ont rejoint le combat que nous avons engagé.
 
Comme nous, le parti de Pierre Frogier dispose d'une liste de plusieurs milliers d'électeurs supposés indépendantistes, qui remplissent les mêmes critères que ceux dont le FLNKS demande la radiation. 
 
Comme nous, Philippe Gomès a demandé au Haut Commissaire d’ouvrir la participation aux commissions électorales à tous les partis non-indépendantistes pour y défendre, nom par nom, les citoyens menacés de radiation.
 
Puisque désormais tous les partis loyalistes se sont saisis de cette question et qu’ils ont exprimé des propositions complémentaires, il est urgent de coordonner nos actions et d’agir ensemble, pour que la voix loyaliste soit forte et claire.
 
"Nous proposons donc de nous retrouver dès lundi afin que le débat organisé à la province Sud le 27 février prochain puisse montrer, enfin, une famille loyaliste unie sur l’essentiel : la défense des droits fondamentaux des Calédoniens, de tous les Calédoniens."

Source : UCF



Politique | Les videos | Les archives | Les listes par commune