Connectez-vous

Simon Loueckhote lucide et déjà sollicité pour repartir...

Jeudi 15 Mai 2014


J'aurai tenté, j'ai échoué. Repartir à la conquête des Îles, c'était risqué, très risqué. Je le savais. Me fallait-il me réfugier sous d'autres cieux, plus cléments laissant mes amis, mes compatriotes aux seules mains des indépendantistes sans projet si ce n'est, l'indépendance! Non, j'ai préféré la bataille, relever ce défi. Etait-ce le défi de trop, la bataille de trop? L'histoire retiendra le courage de celles et ceux qui, à mes côtés, se sont engagés et qui m'ont soutenus. Je les remercie de tout cœur.

Alors que l'encre de la dernière page de ma vie publique n'est pas encore sèche que déjà des voix me parviennent pour me proposer d'en écrire de nouvelles. Peut-être qu'elles seront encore plus belles, me disent-elles. C'est vrai aussi que celles qui s'ouvrent pour la Nouvelle-Calédonie, pour les Calédoniennes et pour les Calédoniens valent vraiment la peine qu'ensemble nous les écrivions.



Frédéric Dhie



Archives du web