Connectez-vous

Sénat coutumier : Appel à mobilisation le 18 septembre contre les décisions du président Gochain

Jeudi 13 Septembre 2018

A peine élu, le nouveau président du Sénat coutumier doit faire face à une fronde et rendre compte de certaines décisions qu'il aurait prises en dehors des règlements habituels, lire ci-dessous le communiqué de presse des Vice présidents et membres du bureau du conseil coutumier DRUBEA-KAPUME.



Défendons le BILAN de travail du Sénat coutumier
----------------------
C O M M U N I Q U E du 13 septembre 2018

A l’initiative des Vice-Présidents et membres du bureau du conseil coutumier DRUBEA-KAPUME, une mobilisation s’est faîte à l’entrée du sénat coutumier, le mardi 11 septembre, pour exiger le respect de l’enceinte du sénat coutumier et dénoncer la violence constaté lors de l’élection de Clément GROCHAIN au poste de président.
A cette occasion, les coutumiers présents ont interpellé le président GROCHAIN sur la décision qu’il a prise depuis sa nomination de faire appel à Jean Luc MAHE, renvoyé depuis 2016 par les présidents TEIN Gilbert et SIHAZE Pascal. Il lui a été rappelé que le Tribunal Administratif a confirmé, par une décision en date du 13 juillet 2018, le départ de MAHE du sénat coutumier. Enfin, il lui a été également, exigé le respect des compromis qui ont conduit à la tenue de l’assemblée générale du 30 août, laquelle a permis sa nomination au consensus.
Il semble qu’au même moment, dans sa réunion de collégialité du mardi 11 septembre, le gouvernement de Philippe GERMAIN entérinait, les propositions du membre du gouvernement Didier POIDYALIWANE et du secrétaire général adjoint du gouvernement de renommer Jean Luc MAHE au poste de secrétaire général par intérim du Sénat Coutumier, en lieu et place du fonctionnaire cadre administratif –personne neutre - nommé par P. SIHAZE.

Il faut rappeler que, ce même gouvernement collégial, n’a jamais pris en compte les politiques publiques proposée en 2016, par le sénat dans le plan Marshall de l’Identité Kanak lequel comprend :

I- Gestion des territoires coutumiers,
II- Jeunesse et école de proximité,
III- Foncier-Aménagement et installation des jeunes. Ce même gouvernement collégial, a ignoré la proclamation en 2014, de la Charte du peuple Kanak ainsi que toutes les propositions de texte de loi du pays proposées sur le droit coutumier.

Le mercredi 12 septembre, le président GOCHAIN a envoyé au président du gouvernement sa décision soutenue par 6 sur 16 sénateurs
de renvoyer, sans autres formes de concertation ou de préavis, les trois membres du cabinet de l’institution : Jean Yves NONMOIGNE, Lydia NEKARE-LUEWADIA et Raphaël MAPOU. En 20 ans de pratique institutionnelle, c’est la première fois, que pareille décision est prise au sénat coutumier
Nous appelons, les coutumiers, les autochtones kanak de DRUBEA-KAPUME et des 7 CONSEILS COUTUMIERS DU PAYS, à se mobiliser le mardi 18 septembre à Nouville. Il s’agira de :

- et dénoncer ces pratiques institutionnelles propres à une république bananière.
- défendre les acquis de 30 années de travail des institutions coutumières que certains élus
politiques veulent détruire.

Le vice-président du Conseil Coutumier DRUBEA-KAPUME,  KOROMA Adrien
Le Sénateur AKAPO Victor
Le sénateur WAMYTAN Rock-Alphonse

Raphaël MAPOU
Directeur de cabinet du sénat
remis à disposition du Gouvernement le mardi 11 septembre.
defense_bilan_senat.pdf DEFENSE BILAN SENAT.pdf  (150.12 Ko)

Source Sénat Coutumier



Les communiqués "Société" | Les archives Société | Communiqués Entreprises | Les videos | Les archives | Interview Découverte