Connectez-vous

Sciences : les repères

Mercredi 14 Mars 2012

Le Pacifique est une région de contrastes bénéficiant d’une biodiversité exceptionnelle tant marine que terrestre et d’une grande diversité culturelle.



ilot Nokanhui © Frédéric Dhie - Antipode Productions
ilot Nokanhui © Frédéric Dhie - Antipode Productions

 La région Pacifique est constituée de nombreux micro-Etats insulaires, particulièrement vulnérables aux risques naturels (érosion, cyclones…), au changement climatique (augmentation de la température, élévation du niveau des mers, acidification) et à certains risques liés à l’impact des activités humaines sur l’environnement (mines, surpêche).

La région a des besoins spécifiques en matière de développement et constitue en même temps une véritable opportunité pour la recherche scientifique : les recherches sur le changement global peuvent ici être abordées au niveau local (gestion de l’eau, protection de la biodiversité, gouvernance…).
 

De forts contrastes existent dans la capacité scientifique des Etats du Pacifique.

L’Australie et la Nouvelle Zélande sont deux grandes puissances scientifiques reconnues internationalement. De tous les états insulaires de la région, seule la Papouasie Nouvelle Guinée a développé un système de recherche autonome, les autres Etats étant trop petits, trop faiblement peuplés et faisant face à d’énormes problèmes de développement économique et social. La recherche scientifique n’a pas été pour eux une priorité et ils n’ont pas construit de systèmes d’enseignement supérieur et de recherche. Pour ces raisons, en 1968, ces Etats se sont organisés sur une base régionale, à travers l’Université du Pacifique Sud (USP).

Aux côtés de ces Etats indépendants coexistent des Territoires d’Outre mer français (Polynésie française, Nouvelle Calédonie, Wallis et Futuna).

La France est donc présente dans la région avec des capacités de recherche importantes : deux universités (celle de Nouvelle Calédonie et celle de Polynésie française) et plusieurs d’organismes de recherche nationaux (IRD, IFREMER, Pasteur,etc. )

La plupart des Etats insulaires de la région Pacifique sont bénéficiaires d’aide au développement, notamment de l’Australie et de la Nouvelle Zélande, de l’Europe. Ils reçoivent également l’aide bilatérale des pays développés, y compris en matière de recherche.

 
Pour en savoir plus http://www.ird.fr/



Source IRD



Dans la même rubrique :

Politique | Société | Les videos | Entreprises | La Culture | Environnement | Les sports | Sciences | L'actualité | La vie des communes | Qui sommes-nous? | Océanie | La vie des associations