Connectez-vous

SLN : Transformer l’industrie du nickel

Mardi 6 Août 2019

La SLN, à une époque, a gagné de l’argent et investissait environ 10 milliards CFP par an. Avec des hauts et des bas, toujours dans un contexte de marché du nickel fluctuant. La SLN a mis de l’argent de côté les bonnes années pour passer les mauvaises années, les bas de cycle revenant inéluctablement dans le business du nickel.



Depuis près de 10 ans, la production de nickel dans le monde a structurellement changé du fait de l’arrivée des nouveaux producteurs à bas coûts. Pour rester dans la course, être compétitif, il faut transformer notre modèle économique, se transformer profondément. C’est ce que la SLN est en train de faire. Il le faut pour sauver cette belle industrie plus que centenaire et vitale pour l’économie du pays avec près de 10 000 emplois directs, indirects et induits. 10% du PIB. Près de 5 milliards CFP de retombées directes chaque mois dans l’économie calédonienne.
Aujourd’hui, la SLN perd 1 milliard CFP chaque mois. Il est prélevé sur un prêt de 63 milliards CFP accordé en 2016 par Eramet et l’Etat. 
Ce prêt est déjà largement consommé et à ce rythme, quasiment tout l’argent du prêt consenti à la SLN aura été consommé courant 2020. Et après ?

Source SLN



Politique | Société | Les videos | Entreprises | La Culture | Environnement | Les sports | Sciences | L'actualité | La vie des communes | Qui sommes-nous? | Océanie | La vie des associations