Connectez-vous

SLN : Se doter des mêmes armes économiques que les nouveaux producteurs de nickel

Lundi 5 Août 2019

Depuis 8 ans la SLN perd plus de 1 milliard CFP par mois. La raison : elle produit son nickel métal plus cher que le prix de vente qui est fixé par un marché international.



Pourquoi ce prix de vente est-il très bas ? Parce que des nouveaux producteurs de nickel chinois, indonésiens, brésiliens, malgaches… produisent du nickel métal à très bas coût de production, bien moins cher que celui de la SLN et des producteurs traditionnels. Le marché mondial a été chamboulé par ces nouveaux venus qui aujourd’hui fabriquent plus de 60% de la production mondiale à des prix très bas.
Désormais, le prix de vente du nickel est trop bas pour l’industrie métallurgique de la Nouvelle-Calédonie où la productivité n’est pas aussi forte qu’ailleurs, où les salaires et les standards sont plus élevés qu’ailleurs mais aussi où le prix de l’énergie est le plus élevé de la profession.
Il faut donc se doter des mêmes armes économiques que les nouveaux producteurs pour rester compétitifs et survivre.

Source SLN



Les communiqués "Société" | Les archives Société | Communiqués Entreprises | Les videos | Les archives | Interview Découverte