Connectez-vous

Réunis par le jeu

Mercredi 26 Septembre 2018

Plus de vingt écoles des trois provinces ont participé, le 20 septembre, aux 11es « mini-jeux de l’avenir ». Cette journée conviviale dédiée au sport collectif veut favoriser les échanges entre enfants en situation de handicap et enfants valides.





Près de 700 élèves du CP au CM2 se sont retrouvés à Nouméa, Koné et Lifou pour la 11e édition des « mini-jeux de l'avenir ». Cet événement est destiné à favoriser les échanges entre des enfants en situation de handicap physique, mental, visuel ou auditif, scolarisés en classe d’intégration scolaire (CLIS), et des enfants valides, au sein d’ateliers sportifs. Organisée chaque année par la direction de l'Enseignement de la Nouvelle-Calédonie, en partenariat avec l’Union sportive de l’enseignement du premier degré (USEP), le service des sports de la province Sud et la ligue calédonienne de sport adapté et handisport, la rencontre a pour but de faire évoluer le regard sur le handicap et de promouvoir le vivre-ensemble à travers le jeu et le sport. Au programme : courses de handbike (fauteuil à 3 roues à propulsion manuelle) ou de fauteuil, jeux coopératifs, lancers de précision et autres activités athlétiques (ultimate, acrosport, etc.).

En province Sud, l’événement s’est déroulé au stade Numa-Daly à Nouméa et a réuni 19 écoles, composées de 17 CLIS et 12 classes ordinaires, soit 450 élèves. En province Nord, c’est le stade Yoshida de Koné qui a accueilli la rencontre, avec quatre écoles, dont trois CLIS et six classes ordinaires, soit 158 élèves. Pour la province des Îles, 80 élèves de trois écoles de Lifou se sont retrouvés au stade de Hnacé. La participation a ainsi été multipliée par quatre par rapport aux précédentes éditions.

Source gouvernement



Les communiqués "Société" | Les archives Société | Communiqués Entreprises | Les videos | Les archives | Interview Découverte