Connectez-vous

Reprise du travail ce vendredi à la SLN Kouaoua

Lundi 12 Novembre 2018

Le personnel du centre minier de Kouaoua (près de 180 salariés) a pu reprendre le travail et une équipe monter sur la mine de Méa ce vendredi en début d’après-midi après l’intervention des forces de l’ordre qui a évacué le campement du Collectif installé le long de la piste d’accès au site. L’opération s’est déroulée dans le calme. Depuis le 2 novembre, une vingtaine d’entre eux empêchaient nos équipes d’accéder sereinement à leur poste de travail.




La SLN a repris aussitôt l’exploitation de la mine de Méa et de Kiel. Il faudra rapidement réparer Serpentine, incendié par quatre fois depuis le 6 août, début du blocage de l’accès à la mine par les protestataires, ainsi que plusieurs installations vandalisées.
Les pertes d’exploitation, hors réparation des installations, s’élèvent à 1,8 milliard CFP pour les 3 mois de blocage.
L’objet du blocage portait sur la contestation d’un arrêté d’exploiter trois nouveaux gisements, lequel a été finalement annulé pour ramener la sérénité dans la région.
La Direction de la SLN assure ses salariés de Kouaoua et ses sous-traitants de tout son soutien.
Comme elle l’a fait depuis le début de ce long conflit, la SLN reste totalement engagée pour faciliter une reprise du dialogue entre les parties afin qu’une solution durable soit trouvée pour le bien de Kouaoua et de l’Entreprise.

Source SLN



Les communiqués "Société" | Les archives Société | Communiqués Entreprises | Les videos | Les archives | Interview Découverte