Connectez-vous

Premier Conseil territorial de sécurité et de prévention de la délinquance

Jeudi 4 Avril 2019

Le premier Conseil territorial de sécurité et de prévention de la délinquance, co-présidé par le président du gouvernement Philippe Germain, et le haut-commissaire de la République en Nouvelle-Calédonie Thierry Lataste, s’est tenu ce jeudi 4 avril à la Communauté du Pacifique (CPS).
Plus qu’un bilan de l’année écoulée, cette journée est l’occasion de présenter à l’ensemble des acteurs du territoire – communes, associations, provinces, Sénat coutumier, aires coutumières et Congrès – l’arsenal d’outils qui est mis à leur disposition pour mettre en place des actions sur leur territoire d’intervention respectif. Et ensuite, de fixer les priorités pour l’année 2019.



Le Plan territorial de sécurité et de prévention de la délinquance 2018-2022

Les élus du Congrès ont adopté, le 12 mars 2018, le Plan territorial de sécurité et de prévention de la délinquance 2018-2022 (PTSPD) porté par le gouvernement de la Nouvelle-Calédonie.

Pour la première fois, la Nouvelle-Calédonie s’est dotée d’une politique de prévention à l’échelle du pays, dont l’objectif est d’inverser la courbe de la délinquance et de changer le comportement des Calédoniens face aux conduites à risques.
Il aura fallu plus d’un an de travail au gouvernement et ses services pour bâtir ce projet commun en large concertation avec l’ensemble des acteurs œuvrant dans le cadre de la prévention de la délinquance.

La réponse apportée est un plan sur cinq ans, qui comprend quatre grandes orientations déclinées en 139 actions, dont une grande partie concerne la jeunesse. Elle s’appuie sur les politiques publiques existantes qu’elle doit irriguer dans tous les domaines, et notamment ceux de l'éducation, du sport ou de la santé. La mise en œuvre du PTSPD par le gouvernement est entièrement financée par l’augmentation des taxes sur l’alcool votée par les élus du Congrès, le 29 décembre 2017.
Au total, ce sont plus de 337 millions de francs qui seront engagés en 2019 en soutien de ce plan, dont près de 160 millions directement versés aux provinces et communes.

Source gouvernement



Les communiqués "Société" | Les archives Société | Communiqués Entreprises | Les videos | Les archives | Interview Découverte