Connectez-vous

Préfiguration de la COP22 au Maroc

Lundi 7 Novembre 2016

Anthony Lecren, membre du gouvernement en charge du développement durable, a participé au Sommet des consciences pour le climat le 3 novembre, à Fès. Le Maroc accueillera ensuite la COP22.





Le Sommet mondial des consciences pour le climat a été initié par Nicolas Hulot lors de la COP21 l’année dernière à Paris. Ce deuxième rendez-vous a eu lieu au Maroc, quatre jours avant l’ouverture de la 22e conférence des parties (COP22) à la Convention-cadre des Nations unies sur les changements climatiques qui se tiendra du 7 au 18 novembre à Marrakech. Ce grand rassemblement coïncidait également, à quelques jours près, avec l’entrée en vigueur de l’accord de Paris sur le climat qui a dépassé début octobre le seuil minimum de 55 pays ayant ratifié le texte et représentant 55 % des émissions de gaz à effet de serre.

Le Sommet des consciences est un appel à la mobilisation de chacun. « Pour nous aider nous-mêmes, pour aider nos enfants, pour sauver nos concitoyens à l’autre bout du monde », a souligné Anthony Lecren lors de son intervention, dans la lignée de la déclaration du Sommet océanien du développement durable, Oceania 22, qui regroupe les États et territoires du Pacifique. Le membre du gouvernement assistera ensuite à la COP22, avec Valentine Eurisouké, en charge de la santé, de la jeunesse et des sports.

Source gouvernement



Environnement | Les videos | Les archives