Connectez-vous

Ponérihouen et l’île des Pins font le ménage

Mardi 17 Septembre 2019

Dans le cadre de sa politique de soutien aux actions de lutte contre les pollutions, le gouvernement a accordé deux financements qui permettront d’éliminer 650 véhicules usagés à Ponérihouen et à l’île des Pins.





À la suite des avis favorables du comité de gestion du fonds de soutien aux actions de lutte contre les pollutions, 38 millions de francs de subventions ont été attribués pour la collecte et le traitement de véhicules hors d’usage dans les communes de Ponérihouen (29,7 millions de francs, 500 véhicules) et de l’île des Pins (8 millions de francs, 150 voitures). « Il s’agit d’une opération importante qui permettra de rendre plus attrayants les alentours de ces municipalités », a indiqué le porte-parole du gouvernement, Christopher Gygès.

Un soutien depuis 16 ans

Créé en 2003, le fonds de soutien aux actions de lutte contre les pollutions est alimenté par une taxe exigible sur les produits importés susceptibles de générer, à l’usage, des nuisances environnementales fortes et des risques pour la santé publique (huiles lubrifiantes, pneumatiques neufs, usagés ou rechapés en caoutchouc, piles, batteries et accumulateurs électriques). Ce fonds est géré par un comité qui se réunit au minimum deux fois par an et rend un avis sur les demandes de soutien formulées par les provinces, les communes ou la Nouvelle-Calédonie.

Rapport de gestion 
Le gouvernement a également examiné le rapport sur la gestion du fonds de soutien aux actions de lutte contre les pollutions pour l’année 2018, durant laquelle 182,8 millions de francs ont été attribuées :

105,3 millions de francs à la commune de Maré pour la mise en conformité de son installation de stockage de déchets non dangereux ; 29,7 millions de francs à la commune de Houaïlou pour la collecte, le regroupement et la pré-dépollution de 515 véhicules, puis leur transfert jusqu’au centre de traitement sur Nouméa ; 8,2 millions de francs à la commune de Koumac pour soutenir le SIVM Nord dans la mise en œuvre d’une partie de son installation de stockage de déchets ; 6,8 millions de francs à Boulouparis pour l’évacuation de l’ancien dépotoir de Kouergoa ; 29,7 millions de francs à Ponérihouen pour la collecte et le traitement de 500 véhicules hors d’usage ; 8 millions de francs à l’île des Pins pour la collecte et le traitement de 150 véhicules hors d’usage.

Source gouvernement



Politique | Société | Les videos | Entreprises | La Culture | Environnement | Les sports | Sciences | L'actualité | La vie des communes | Qui sommes-nous? | Océanie | La vie des associations