Connectez-vous

Police de sécurité du quotidien : Lancement de la concertation

Jeudi 23 Novembre 2017

Le Président de la République, dans son discours aux forces de sécurité intérieure le 18 octobre dernier, a indiqué qu’il ferait évoluer les missions de la police et de la gendarmerie. La Police de Sécurité du Quotidien, qui sera mise en place l’an prochain, constitue une des priorités du quinquennat.



Collomb lance la "grande concertation" sur la police de sécurité du quotidien
Collomb lance la "grande concertation" sur la police de sécurité du quotidien

Cette Police de Sécurité du Quotidien vise à répondre à la préoccupation majeure exprimée par nos concitoyens : assurer leur sécurité face à la menace terroriste comme aux infractions et incivilités de toute nature subies au quotidien.

Ce nouveau dispositif vise 5 objectifs :
  •   Une police « sur-mesure » qui apportera à chaque territoire de métropole et d’outre- mer la réponse la plus adaptée pour restaurer la tranquillité
  •   Une police et une gendarmerie connectées pour plus d’efficacité et plus de facilité
  •   Une police respectée avec des agents mieux équipés et mieux protégés
  •   Une police partenariale qui travaillera avec tous les acteurs, publics ou privés
  •   Une police recentrée sur ses missions premières
Pour ce faire, M. Gérard Collomb, ministre d’Etat, ministre de l’Intérieur, a souhaité donner la parole à l’ensemble des policiers et des gendarmes pour s’assurer que « l’évolution de leurs missions sur le terrain soit au plus proche de leurs besoins et de leurs attentes ». Il a également demandé qu’une large concertation soit lancée auprès des partenaires locaux.

Le haut-commissaire de la République en Nouvelle-Calédonie, M. Thierry Lataste, lancera à partir du 27 novembre, une large concertation qui aura pour objectif de permettre aux forces de l’ordre et aux partenaires locaux (élus, autorités administratives et judiciaires, polices municipales, réseaux de transports, bailleurs et services sociaux, entreprises de sécurité privée, associations, commerçants) de donner leur avis et de mettre en avant leurs retours d’expérience sur le terrain lors de réunions de proximité.

A l’issue de cette concertation nationale, de nouveaux dispositifs et de nouvelles méthodes de travail seront expérimentés, à partir de janvier 2018, dans une série de territoires reflétant la diversité du pays et de ses problématiques (quartiers urbains, zones périurbaines, territoires ruraux), dans l’Hexagone et Outre-mer.

Source Haut-Commissariat



Les communiqués "Société" | Les archives Société | Communiqués Entreprises | Les videos | Les archives | Interview Découverte