Connectez-vous

Pique d'actu : La nationalisation du Nickel, c'est la prise en charge des pertes par la collectivite .

Jeudi 28 Mai 2015

L'enquête sur l'attribution des gisements Prony et Pernod a confirmé que les 5 % de l'usine Vale NC exigés par P.Gomès ont endetté les provinces pour plus de 30 milliards , de même que les 51 % de l'usine du Nord exigés par Dang-Néaoutyne ont endetté la province Nord pour 10 fois plus.



Nickel calédonien côte Est
Nickel calédonien côte Est
Ainsi , plus les provinces prennent de parts dans le capital des usines plus elles se mettent dans les mains de leurs créanciers , c'est à dire de leur associé, Glencore , Vale ou Posco .
SMSP ( donc la province Nord ) ne pourra jamais rembourser Glencore et la province Sud a dû se débattre pour négocier sa dette avec Vale, d'où les déboires de C.Ligeard ( on va voir si P.Michel fera mieux ... ) .
A une question sur l’intérêt de contrôler majoritairement les mines et les usines locales , le professeur d'économie et ingénieur des mines P.Chalmin , spécialiste mondial des matières premières , a répondu : << c est une posture idéologique , personne ne contrôle ni ne manipule le marché ; le rôle d'un gouvernement peut être de négocier une rente ( NDLR : c 'est à dire de percevoir des royalties ), mais pas de prendre des risques , sauf à prendre le risque de '' nationaliser '' les dettes et de prendre à sa charge les pertes des usines >> .
Prions pour que ce message soit enfin entendu de CE et du FLNKS .
Pierre Bretegnier

FLG/PB



Archives du web