Connectez-vous

Partenariat entre la Chambre de métiers et de l’artisanat de Nouvelle-Calédonie et la BNC

Mercredi 28 Février 2018

La Banque de Nouvelle-Calédonie et la Chambre de métiers et de l’artisanat de Nouvelle-Calédonie officialisent leur partenariat !
Nouméa, le 28 février 2018,
Didier BRUGUE T , Directeur Général Délégué de la Banque de Nouvelle Calédonie et Daniel VIRAMOUTOUSSAMY, Président de la Chambre de métiers et de l’artisanat de Nouvelle-Calédonie, ont signé un accord de partenariat, concrétisant ainsi la confiance mutuelle entre ces deux établissements et la volonté d’œuvrer en commun pour les entreprises artisanales.



Didier BRUGUE T , Directeur Général Délégué de la Banque de Nouvelle Calédonie et Daniel VIRAMOUTOUSSAMY, Président de la Chambre de métiers et de l’artisanat de Nouvelle-Calédonie, ont signé un accord de partenariat
Didier BRUGUE T , Directeur Général Délégué de la Banque de Nouvelle Calédonie et Daniel VIRAMOUTOUSSAMY, Président de la Chambre de métiers et de l’artisanat de Nouvelle-Calédonie, ont signé un accord de partenariat

Dans un contexte économique en mutation et devant la complexité croissante de l’environnement juridique et règlementaire, la Banque de Nouvelle-Calédonie et la Chambre de métiers et de l’artisanat en Nouvelle-Calédonie, ont décidé de mettre en œuvre un partenariat, permettant d’apporter aux Artisans un accompagnement personnalisé.
Pour la Banque de Nouvelle-Calédonie, l’objectif est de se familiariser avec l’offre de services de la Chambre de métiers et de l’artisanat afin de la promouvoir, mais aussi de personnaliser son offre pour la rendre plus accessible et plus adaptée aux besoins des artisans.

Pour la Chambre de métiers et de l’artisanat, les objectifs sont doubles : A la fois, la dynamisation de la compétitivité des entreprises artisanales en agissant en faveur de leur financement, et une meilleure prise en compte des spécificités de l’artisanat pour un accompagnement adapté des entreprises dans les moments clés de leur existence.

Concrètement, ce partenariat permettra aux entreprises artisanales de bénéficier de nombreux avantages :

 Une offre dédiée : La Banque de Nouvelle Calédonie s’engage à commercialiser une offre de produits et services sur-mesure et à des conditions spécifiques.

 Une démarche conjointe des équipes de la BNC et de la CMA-NC pour accompagner les artisans sur des thématiques telles que les facteurs de réussite d’une reprise d’entreprise, ou encore la détection et l’accompagnement des situations difficiles.

 Une réflexion conjointe de la BNC et de la CMA-NC sur les actions à mener pour être au plus près des besoins des artisans

A propos de Banque de Nouvelle Calédonie :
La Banque de Nouvelle Calédonie est une des filiales ultra-marines de BPCE, deuxième groupe bancaire en France. Acteur majeur du développement économique du pays, elle intervient dans le domaine du financement des particuliers, des professionnels et des entreprises. La Banque de Nouvelle Calédonie bénéficie d’une large présence sur la Nouvelle-Calédonie avec 17 agences, des experts au service des particuliers, des professionnels, des entreprises, des collectivités et des professionnels de l’immobilier. Une entreprise de plus de 350 collaborateurs.

A propos de la Chambre de métiers de l’artisanat de Nouvelle-Calédonie :
Etablissement public administratif, la CMA-NC représente les intérêts généraux du secteur artisanal. Elle propose un dispositif d'information, de conseil, de suivi et de formation adapté à chaque étape de la vie de l'entreprise.
La Chambre de métiers et de l’artisanat a pour principales missions de représenter les artisans et défendre les intérêts généraux du secteur des métiers ; de soutenir le développement des entreprises artisanales ; d’accompagner l’artisan dans chaque étape de sa vie professionnelle que ce soit dans la création d’entreprise, le développement économique, la gestion ou la transmission d’entreprise ; de former les jeunes par l’apprentissage et de renforcer les compétences des professionnels par la formation continue ; de promouvoir l’artisanat par le biais de salons et d’expositions.
Au-delà de ces missions, la CMA-NC s’attache à développer l’attractivité des métiers manuels, à renforcer le poids économique du secteur, et à dynamiser la compétitivité des entreprises.

Source CMA



Les communiqués "Société" | Les archives Société | Communiqués Entreprises | Les videos | Les archives | Interview Découverte