Connectez-vous

Parcoursup sur de bons rails

Mardi 11 Septembre 2018

En Nouvelle-Calédonie, l’application qui permet aux futurs étudiants de saisir leurs vœux de formation supérieure se révèle performante : 87 % des candidats à une première année d’études en métropole ont obtenu au moins une proposition. Parcoursup s’applique aussi aux études sur le territoire, avec un accès unique à toutes les formations disponibles.





« Une seule entrée afin de faciliter les inscriptions de l’ensemble des étudiants calédoniens sur le territoire ET en métropole. » Hélène Iékawé a rappelé lors d’une conférence de presse au vice-rectorat, vendredi 7 septembre, l’intérêt de Parcoursup pour les jeunes Calédoniens.
Cette application destinée à recueillir et gérer les vœux d'affectation des futurs étudiants de l'enseignement supérieur se décline en effet, en Nouvelle-Calédonie, en deux calendriers : le premier, du 10 août au 2 octobre, concerne les futurs bacheliers (ou jeunes en réorientation) souhaitant accéder en première année des formations supérieures proposées en Nouvelle-Calédonie ; le second, du 15 janvier au 13 mars 2019, concernera les jeunes qui visent des formations supérieures en métropole.

87 % des Calédoniens ont une affectation

Les Calédoniens qui ont eu recours à Parcoursup pour cette rentrée métropolitaine ont, à 87 %, obtenu au moins une proposition, s’est réjoui le vice-recteur, Jean-Charles Ringard-Flament. Soit, au 31 août 2018, 573 étudiants sur les 682 candidats. Ce qui représente une progression de 14 points par rapport à l’an dernier, sous l’ancien système APB (73 % seulement avaient eu une affectation). « Non seulement les Calédoniens sont traités comme les autres dans Parcoursup, mais avec de meilleurs résultats qu’en 2017 ! » a souhaité rassuré le vice-recteur, face à certaines inquiétudes formulées.

80 formations supérieures en Calédonie

Pour les formations supérieures en Nouvelle-Calédonie, Parcoursup devient l’unique porte d’entrée. « Auparavant, il y avait au moins trois procédures différentes : Sup NC pour les formations sélectives, la voie de l’UNC pour les formations universitaires, la plate-forme de la CCI pour d’autres types de formations... Parcoursup rend visible l’entièreté de l’offre de formation sur une unique plate-forme », a exposé Jean-Paul Aygalenq, responsable du service académique d'information et d'orientation (SAIO).

Mais « attention ! prévient Jean-Charles Ringard-Flament, la date limite pour y déposer ses vœux est le 2 octobre. » Et pour voir ses vœux exaucés, mieux vaut que les choix exprimés et le profil du candidat coïncident car – et c’est le grand changement « culturel » – c’est l’équation de la meilleure réussite possible qui sera privilégiée.

Pas de fracture numérique

Pour prévenir la fracture numérique et permettre l’accès de tous à internet, les établissements scolaires ont reçu des consignes permettant l’utilisation du matériel informatique en libre-service, les familles peuvent aussi se rendre en mairie ou dans les espaces publics numériques. En outre, tous les professeurs principaux de terminale ont été formés à l’outil pour accompagner les futurs bacheliers dans leurs démarches. Enfin – et c’est une disposition unique à la Nouvelle-Calédonie –, des alertes SMS seront envoyées aux candidats inscrits sur Parcoursup ayant reçu une proposition. Cette alerte les préviendra d’y répondre dans les plus brefs délais.

Parcoursup Nouvelle-Calédonie

Accès : http://www.parcoursup-nouvelle-caledonie.fr/

Le calendrier pour la rentrée de février 2019

Inscription : depuis le 27 août Saisie des vœux : du 27 août au 2 octobre Confirmation des vœux avant le 12 octobre Propositions : à partir du 3 décembre (réception des propositions et réponse de l’étudiant) Phase complémentaire : à partir du 14 décembre
Contact

CIO : 26 61 66 du lundi au vendredi de 9h à 11h30 et de 12h30 à 16h.

Source gouvernement



Les communiqués "Société" | Les archives Société | Communiqués Entreprises | Les videos | Les archives | Interview Découverte