Connectez-vous

Ouverture du Festival du film documentaire océanien

Vendredi 6 Février 2015

La 12ème édition du Festival international du film documentaire océanien (FIFO) a officiellement débuté, mardi matin, à la Maison de la Culture - Te Fare Tauhiti Nui, à Papeete, en présence du Président Edouard Fritch, du haut-commissaire, Lionel Beffre, de plusieurs membres du gouvernement, ainsi que de Heremoana Maamaatuaiahutapu, en charge de la culture.



A cette occasion, le Président a rappelé le soutien du Pays à cet événement culturel. « Le FIFO est un événement qui nous appartient à tous, car en douze éditions, il a su s’imposer dans le cœur de tous les Polynésiens et devenir une évidence, une référence. C’est désormais l’un des événements culturels majeurs du Pays. Ce succès, le FIFO le doit à l’originalité de son ambition : rendre visible l’Océanie, dans sa diversité et sa complexité », a déclaré le Président.

Edouard Fritch a salué le pari, devenu réalité, de Wallès Kotra et d’Heremoana Maamaatuaiahutapu, à l’origine du FIFO, de faire connaître l’Océanie, ses problématiques, ses langues, ses cultures et de son environnement, dans le monde entier, par le biais de l’audiovisuel. La force du FIFO, a ajouté le Président, est de s’intéresser à l’homme et de lui parler, mais aussi de dépassionner les débats, même sur des sujets difficiles et de réunir les professionnels de l’audiovisuel afin de présenter des films ou encore d’échanger sur des problématiques communes aux télévisions océaniennes.

Ce rendez-vous permet aussi aux différents acteurs de ce secteur de débattre du numérique, des filières de production ou de la coopération régionale, autant de sujets importants pour le développement de la Polynésie et de la région, a également souligné le Président.

La Maison de la Culture devient ainsi, chaque année, pendant quelques jours, la Maison de l’Océanie. L’an dernier, plus de 26 000 entrées ont été comptabilisées pour le festival, dont 7 000 scolaires. Un total auquel il faut rajouter  les 6000 spectateurs dans les îles, et ceux des opérations « Hors les Murs du FIFO », dans la région et à Paris.

FLG/Tahitinews



Culture | Les videos | Les archives