Connectez-vous

Ouverture d’une antenne du RSMA-NC à Bourail

Mercredi 10 Avril 2019

Signature de la convention entre l’Etat, le gouvernement de la Nouvelle-Calédonie et le GIEP-NC en vue de l’ouverture d’une antenne du RSMA-NC a Bourail



Le haut-commissaire de la République en Nouvelle-Calédonie, M. Thierry Lataste, le président du gouvernement, M. Philippe Germain, et le président du Groupement pour l’insertion et l’évolution professionnelle (GIEP-NC), M. Jean-Louis d’Anglebermes, ont signé mercredi 10 avril une convention en vue de l’ouverture d’une antenne du Régiment du Service militaire adapté de Nouvelle-Calédonie (RSMA-NC) à Bourail.

Reconnu par l’ensemble des communautés, par les élus et par le monde du travail, le RSMA-NC accueille des jeunes issus de toute la Nouvelle-Calédonie, dont notamment plus de 45% de jeunes filles, sous statut militaire. En 2018, 83% des stagiaires sont repartis avec un permis de conduire et 79% ont été insérés dont plus de la moitié dans un emploi durable (plus de 6 mois).
Répondant à la demande des élus calédoniens, le Premier ministre, M. Edouard Philippe, avait annoncé le 5 décembre 2017 lors de son allocution devant le congrès de la Nouvelle-Calédonie qu’il allait réunir les conditions pour qu’une nouvelle unité du Régiment du Service militaire adapté d’environ 80 places puisse être constituée.

En 2018, les Assises des Outre-mer, consacrées en Nouvelle-Calédonie à la jeunesse, ont conforté la nécessité de créer une nouvelle unité. C’est ainsi que le 27 juillet 2018, la ministre des Outre- mer a mandaté le haut-commissaire de la République pour mener à bien le projet.

En s’implantant en Province Sud, le RSMA-NC se rapproche du bassin d’emploi principal du territoire et pourra en conséquence intensifier ses efforts auprès de la jeunesse et des acteurs économiques majeurs du territoire.

Pour le gouvernement de la Nouvelle-Calédonie, la création d’une troisième antenne du RSMA-NC en province Sud et notamment son positionnement sur le site du GIEP-NC à Bourail répond à l’un des objectifs majeurs de la stratégie emploi insertion professionnelle de la Nouvelle-Calédonie (SEIP-NC) qui est la mutualisation des moyens de formation des différentes collectivités intervenant dans ce domaine. Pour le Service Militaire Adapté, ce partenariat novateur, unique dans les Outre-mer, préfigure d’autres expériences à venir.

Le développement d’une 3e compagnie du Régiment du Service militaire adapté permettra le recrutement de 80 volontaires supplémentaires chaque année et l’extension de l’offre de formation visant des métiers nouveaux ou pour lesquels une pénurie de main d’œuvre est constatée par les acteurs économiques du territoire.
Afin de permettre l'encadrement des nouveaux bénéficiaires, 27 cadres militaires seront affectés entre 2020 et 2021. Six filières de formation seront créées à partir des plateaux pédagogiques existants.

L’offre de formation qualifiante portera sur les filières suivantes à compter de 2020 :
Métiers du transport et de la logistique :
Filière du transport et de la logistique, titre V (conducteur de poids lourds et de livraison de marchandises / cariste d’entrepôt)
Métiers de la sécurité :
Filière agent de prévention et de sécurité : titre V (ASPQ et SSIAP).
Métiers du secteur industriel :
Filière chaudronnerie (titre IV) Filière métallier soudeur (titre V)

Section 4 : métiers de la maintenance :
Filière électromécanicien de maintenance industrielle (titre IV)
L’offre de formation pré-qualifiante portera sur les filières suivantes :
Métiers de la sécurité :
Filière préparation aux métiers de la sécurité publique et de l’administration
Métiers de la maintenance :
Filière mécanicien automobile
Un outil complémentaire de l’offre existante
Outil complémentaire de l’offre existante, l’implantation sur le site de l’EFPA de Bourail permettra de mutualiser les moyens pédagogiques et logistiques. L’équipe d’encadrement sera composée de cadres issus de la défense et des formateurs de l’EFPA qui œuvreront au profit du RSMA-NC. Certains jeunes de l’EFPA pourront également bénéficier des formations proposées par le RSMA- NC.

La convention définit les modalités du partenariat entre le Régiment de Service militaire adapté et le gouvernement de la Nouvelle-Calédonie
  La réunion de deux entités (GIEP-NC/RSMA) sur un même site, autour : D’un projet pédagogique commun sous la forme d’un continuum de formation De la mutualisation des plateaux pédagogiques existants

Un partenariat à long terme :
Un engagement sur 25 ans
Une répartition des coûts d’entretien proportionnel au nombre de stagiaires accueillis par chaque structure
La création d’un nouveau bâtiment vie pour le GIEP-NC financé à 60% par l’Etat et à 40% par le gouvernement de la Nouvelle-Calédonie

  Un pilotage à deux étages :
Le fonctionnement courant est coordonné par le RSMA, le pilotage stratégique par la Nouvelle- Calédonie
  La création de la compagnie comprenant :
Mise en place de 27 militaires (cadres) entre 2020 et 2021.
Investissement de 607 millions de francs (de 2020 à 2025) pour développer les logements, la restauration, infirmerie, plateaux sportifs, zone technique, etc.
Création de 6 filières de formation à partir des plateaux pédagogiques existants
Ouverture à la mi-2020

Pleine capacité au deuxième semestre 2021
  Un soutien du GIEP-NC
Identification et recrutement des volontaires au profit du RSMA 8 postes dédiés au soutien du continuum de formation
Le maintien d’une activité spécifique GIEP-NC sur le site

 LE GROUPEMENT POUR L’INSERTION ET L’EVOLUTION PROFESSIONNELLE (GIEP-NC)
Le groupement d’intérêt public dédié à l’insertion et l’évolution professionnelles en Nouvelle- Calédonie (GIEP-NC) regroupe les missions de l’établissement de formation des adultes (EFPA), de l’école des métiers de la mer (EMM) et de l’institut pour le développement des compétences en Nouvelle-Calédonie (IDC-NC). Il est pleinement opérationnel depuis le 1er avril 2019.
Le GIEP a notamment été créé pour favoriser l’insertion professionnelle, l'acquisition d'une qualification professionnelle reconnue et l'adaptation et le maintien dans l'emploi.

Le centre de Bourail : une spécialisation industrie et transport et logistique
Les plateaux techniques de Bourail du GIEP (ex-EFPA) sont destinés à offrir des formations professionnelles permettant aux travailleurs et demandeurs d’emploi d’acquérir un métier ou de parfaire leurs connaissances. Les formations dispensées sont sanctionnées par des titres nationaux délivrés par le ministère de l’Emploi ou par des titres calédoniens
> Le pôle « industrie » de Bourail comporte une branche « maintenance industrielle » et une branche « transformation des métaux ». Il peut accueillir jusqu’à 60 stagiaires en simultané.

Le plateau « maintenance industrielle » est doté d’un espace de 1 500 m2 et est organisé par thématique (mécanique, électricité, régulation et pneumatique). Les formations sont organisées autour du principe de « factory training » : grâce à des machines de synthèse qui regroupent toutes les composantes de la maintenance, les stagiaires sont mis en situation au plus près de ce qu’ils rencontreront en entreprise.
Le plateau technique « transformation des métaux », de 1 000 m2, est destiné à la formation des soudeurs, chaudronniers, agents de fabrication métallique, tuyauteurs, métalliers industriels.

> Le pôle transport et logistique inclut un camion-école et un autobus double-commande et forme aux certifications suivantes : conducteur poids lourd de transport et de livraison de marchandises, conducteur transport routier de personnes, cariste d’entrepôt, agent logisticien, préparateur de commande en entrepôt.

 LE SERVICE MILITAIRE ADAPTE EN NOUVELLE-CALEDONIE
Dispositif militaire d’insertion socioprofessionnelle relevant du ministère des Outre-mer, le régiment du Service militaire adapté s’adresse aux jeunes Calédoniens âgés de 18 à 25 ans, éloignés du marché de l’emploi. Sa mission est d’éduquer, de former et d’insérer. Cette mission d’engagement et d’investissement vise à offrir aux jeunes une employabilité durable.
Le RSMA-NC bénéficie ainsi à 600 jeunes par an, dont plus de 480 volontaires stagiaires qui sont formés pendant 6 à 12 mois selon le métier choisi parmi 20 filières proposées. L’apprentissage repose sur l’acquisition de compétences professionnelles mais aussi sociales et citoyennes, le tout dans un cadre militaire aux fortes valeurs collectives. Ce programme est basé sur un accompagnement personnalisé destiné à favoriser l’accomplissement du jeune volontaire et à répondre aux besoins du marché de l’emploi. Il repose sur un projet pédagogique et éducatif adapté: renforcer la confiance personnelle et collective, lutter contre l’illettrisme et valoriser les compétences sociales, intégrer des compétences professionnelles, proposer une prise en charge médico-psycho-sociale incluant la lutte contre les addictions, favoriser l’autonomie.

Les stagiaires sont encadrés par des formateurs spécialisés puis accompagnés par leur encadrement et la cellule insertion du RSMA-NC pendant 6 mois à l’issue de leur formation pour s’insérer professionnellement. A l’issue de leur passage au RSMA, près de 80% des jeunes trouvent un emploi ou poursuivent leur formation.

 

Le RSMA-NC, un projet d’avenir
Installé en Nouvelle-Calédonie depuis 1986 le RSMA-NC dispose de 2 emprises principales : Koumac avec une compagnie de formation professionnelle, une compagnie de commandement et de logistique ainsi que l'état-major. Koné avec une 2e compagnie de formation professionnelle.
Il dispose aussi d'une antenne à Nouméa avec une cellule pour le recrutement et une autre pour l'insertion professionnelle.
En 2017, le RSMA-NC a atteint les objectifs fixés par le SMA dans le cadre de son plan « SMA 6000 » dont l’objectif était d’accueillir, de former et d’insérer 6 000 jeunes des Outre-mer. Le SMA de Nouvelle-Calédonie y a fortement participé avec une montée en puissance constante des jeunes recrutés, formés et insérés dans le tissu économique local. Depuis deux ans, le RSMA-NC consolide son modèle tout en innovant pour répondre toujours plus aux enjeux de l’employabilité durable, au cœur du projet « SMA 2025 » mené par le ministère des Outre-mer.

Source Haut-Commissariat



Politique | Société | Les videos | Entreprises | La Culture | Environnement | Les sports | Sciences | L'actualité | La vie des communes | Qui sommes-nous? | Océanie | Vu sur le Web | La vie des associations