Connectez-vous

Nouvelle polémique autour du cadeau fiscal à la SMSP

Samedi 25 Avril 2015

Communiqué de Calédonie Ensemble
Depuis le 1er avril, le FPU et l’UCF, ne cessent d’affirmer que l’élection de Philippe Germain à la présidence du gouvernement s’est faite en échange de contreparties aux indépendantistes. Ils accusent ainsi Philippe Germain d’avoir réglé la dette fiscale de la SMSP au profit du FLNKS.



La vérité sur le dossier fiscal de la SMSP est que c’est Cynthia Ligeard qui a tout réglé !

C’est en effet sur l’instruction expresse et explicite de la présidente du Gouvernement, en date du 16 décembre 2014, que les Services Fiscaux ont le jour même reçu les dirigeants de la SMSP afin de trouver une solution.

"Jusqu’au 20 mars dernier, le directeur des Services Fiscaux en personne a piloté sept réunions avec les responsables de l’entreprise, à l’issue desquelles il a été décidé de ramener le redressement fiscal exigé de 4,8 milliards de francs à 2,05 milliards.

C’est 48 heures après son élection que Philippe Germain a été informé par note des services fiscaux de la décision de Cynthia Ligeard de faire instruire ce dossier, de la tenue des réunions et de l’accord trouvé avec la SMSP, que le président du gouvernement s’est engagé à respecter scrupuleusement.

Pour Cynthia Ligeard et le FPU, cette affaire de règlement de dette fiscale de la SMSP s’ajoute à des dossiers déjà bien compromettants comme Prony-Pernod et Nouville. La méthode est toujours la même : faire par-derrière le contraire de ce qu’on dit par devant." CE

FLG/CE



Archives du web