Connectez-vous

Mise au point de Philippe Blaise

Samedi 25 Avril 2015

Mises au point sur le comportement de certains partis ayant voulu parasiter médiatiquement la manifestation de ce jour.



Mise au point de Philippe Blaise


La tentative de coup de force de CE.

Un commando d'une soixantaine de militants CE, tous habillés en tee-shirt blanc- uniforme du parti, emmenés par "Fiu", toutes banderoles déployées, ont tenté de venir s'installer aux premiers rangs de la manifestation vers onze heures moins le quart, quarante cinq minutes avant le début du rassemblement.
Il s'agissait d'un coup de force sauvage, dans le but de récupérer grossièrement l'image médiatique de l'événement au profit d'un parti qui n'a pas participé à l'organisation ni au financement des préparatifs.
Nous leur avons demandé de rester en retrait afin de respecter les messages des organisateurs.
Nous avons expliqué à "Fiu" que les gens de CE étaient les bienvenus mais pas de cette façon là qui ne respecte pas l'organisation de la manifestation.
Il est parfaitement consternant qu'un parti responsable puisse ainsi envoyer des militants fidèles mais manipulés pour une action malsaine.
Le but était-il de contrôler les accès à la scène ou de perturber les discours par des sifflets ?

La polémique dérisoire du FN

Une vingtaine maximum de militants FN se sont positionnés avec trois drapeaux estampillés FN juste devant la scène des orateurs.
Je suis allé leur dire qu'ils étaient aussi les bienvenus mais qu'il est malpoli de polluer une manifestation, qu'on a pas organisé, avec les drapeaux d'un parti politique, surtout quand les organisateurs eux-mêmes n'affichent pas leurs logos. 
Et surtout quand on vient à vingt parmi 8000.
Ensuite alors que notre délégation a été reçue par Claude Bartolone, une dizaine de militants, Bianca en tête ont cherché à s'inviter de force sur la tribune, sans que cela ne soit prévu par le protocole. Tout cela dans le but de se faire filmer en victimes.
Je pense que tout cela ne fait vraiment pas sérieux.

FLG/PB



Archives du web