Connectez-vous

Mercredi se tiendra le Conseil d’Administration d’Eramet qui décidera de l’avenir de la SLN.

Lundi 22 Juillet 2019

Malheureusement, malgré ma nomination officielle par la STCPI pour représenter les intérêts des calédoniens au CA d’Eramet, je ne pourrai pas y siéger. En effet le député qui siégeait jusqu’à présent, qui a contribué fortement aux difficultés que rencontre la SLN aujourd’hui, et que la STCPI a décidé de révoquer, refuse de démissionner et oblige ainsi à attendre une assemblée générale d’Eramet pour laisser sa place (assemblée qui n’aura lieu qu’en 2020).



Mercredi se tiendra le Conseil d’Administration d’Eramet qui décidera de l’avenir de la SLN.

Cependant l’Avenir en Confiance n’a pas attendu de siéger dans ce conseil pour faire tout son possible pour sauver « la vieille dame ». Dès notre arrivée dans les institutions, nous avons travaillé à mettre en œuvre les conditions nécessaires au maintien en vie de l’usine de Doniambo. La question centrale du prix de l’énergie est traitée prioritairement par Christopher Gyges, membre du gouvernement en charge de l’énergie et par Thierry Santa en charge de la mine. C’est ce traitement bienveillant par les autorités locales qui permettra, je l’espère de sauver la SLN.
Mais rien n’est encore gagné puisque la SLN continue de perdre près d’1 milliard par mois et que le crédit accordé par l’Etat sera bientôt totalement consommé.
C’est la raison pour laquelle nous avons créé avec la ville de Nouméa, les membres du gouvernement concernés, la Province Sud et, on le souhaite, Enercal, l’Etat et la SLN un « comité de sauvetage ». C’est cet outil qui permettra de prendre rapidement et efficacement toutes les décisions qui permettront de maintenir les 1800 emplois et 8000 emplois induits.

Source page FB Sonia Backes



Les communiqués "Société" | Les archives Société | Communiqués Entreprises | Les videos | Les archives | Interview Découverte