Connectez-vous

Martin rallume de sacrées mèches

Samedi 26 Juillet 2014

Invité sur les ondes de RRB ce mardi 22 juillet à midi, l’ancien président du gouvernement n’a pas lésiné sur les mots pour saluer le Haussaire sur le départ et fustiger Calédonie ensemble. Grands écarts




 
De retour de Saint-Tropez, où il a davantage été un touriste qu’un gendarme, Harold Martin n’a pas attendu pour remonter au créneau et profiter de la démission de Jean-Jacques Brot pour montrer les crocs et infliger quelques grosses morsures à Calédonie ensemble, pourtant partenaire au sein du Contrat de gouvernance solidaire. En effet, après avoir brossé le représentant de l’Etat – cet homme « d’honneur » si « intègre » – dans le sens du poil, l’ancien président du gouvernement a sous-entendu que Philippe Gomès était un peu à l’origine de ce brouhaha politico-préfectoral.
 
Selon le maire de Païta, des décisions seraient déjà prises à Paris par quelques-uns, des parlementaires, mais « pas Pierre Frogier », et des présidents de Province, qui ne seraient pas conformes à ce que le Haussaire voulait pour la Nouvelle-Calédonie. Harold Martin a également profité de l’occasion pour évoquer l’axe Gomès-Néaoutyine-Christnacht et cette montée majoritaire dans le capital de la SLN « inacceptable » dont il ne veut pas. Sur ce même sujet, l’ancien président du gouvernement s’est étonné de la position de Pierre Alla, à la fois dirigeant de la Société le nickel et qui « milite » chez Calédonie ensemble.
 
Nul doute que cette grande rentrée médiatique d’Harold Martin va connaître quelques prolongements au sein du Contrat de gouvernance solidaire. Quelle réaction de Calédonie ensemble ? Doit-on penser que l’éviction de la présidence de l’OPT du maire de Païta est à l’origine de ce réquisitoire acerbe contre Philippe Gomès ? Les réponses à ces deux questions ne devraient pas tarder. Et avant même les habituels sujets de divergences – transfert de l’article 27, massifs de Prony et Pernod ou encore fiscalité – c’est donc la démission du Haussaire qui cause les premières grosses secousses au sein du CGS. Un futur Contrat de gouvernance solitaire ?
 
Th. S.
PAR LEVEILSPHERE JUILLET 22, 2014 ALAIN CHRISTNACHT CGS HAROLD MARTIN JEAN-JACQUES BROT PHILIPPE GOMÈS
 

FLG / Source : L'Eveilcaledonien



Archives du web