Connectez-vous

Maîtrise de l’énergie, la province Sud ouvre la voie

Lundi 14 Septembre 2015

Soucieuse de réduire son impact environnemental, la province Sud s’inscrit dans une démarche globale de maîtrise de l’énergie. Elle a, dans ce sens, signé une convention le 11 septembre avec les deux distributeurs d’électricité que sont EEC et Enercal.




« La province Sud est le 1er employeur de la Nouvelle-Calédonie et un important propriétaire immobilier. C’est à ce titre que notre institution à un rôle particulier a joué », a résumé Philippe Michel, président de l’institution. « Le chemin qui nous mène vers l’indépendance énergétique de la Nouvelle-Calédonie comprend plusieurs axes mais la maîtrise de la consommation de l’énergie est un volet essentiel, » a insisté Philippe Gomès,  président d’Enercal.

Les conventions, signées le 11 septembre, avec EEC et Enercal pérennisent les collaborations réalisées afin d’établir un diagnostic de la consommation énergétique des bâtiments provinciaux (administratifs, scolaires, sportifs, culturels, médicaux, etc).  Ce bilan a permis d’identifier les bâtiments énergivores et d’établir une stratégie d’actions adaptée au patrimoine provincial. Il s’agit des collèges provinciaux (40 % des consommations électriques) et des bureaux administratifs.

Réduire l’empreinte carbone

Un projet pilote est en cours d’élaboration avec EEC : « Nous avons mis en place un outil innovant baptisé « Vertuoz » qui permet de connaître en temps réel la consommation énergétique », précise François Laforest, directeur général d’EEC.

Pour les bâtiments provinciaux existants, il s’agira de réaliser des travaux de réhabilitation associés à une sensibilisation des utilisateurs ainsi que le développement des énergies renouvelables. Pour 2015, trois collèges (Boulari, Kaméré et Rivière-Salée) engagés pour obtenir la labellisation « Etablissement en démarche de développement durable » sont concernés par des audits énergétiques et les travaux de réhabilitation associés.

En ce qui concerne les édifices neufs, la province Sud poursuivra sa volonté d’intégrer des critères environnementaux dans ses futures réalisations. Comme cela a été le cas pour le centre administratif de la province Sud.

La sensibilisation, un levier efficace

« L’ambition de la province Sud se décline en trois axes majeurs », a complété Nina Julié, membre de la commission de l’Environnement. « Réduire notre impact environnemental, et plus précisément notre empreinte carbone. L’autre enjeu est économique. Il faut diminuer notre facture électrique. Les Calédoniens sont très attachés à leur environnement mais continuent d’avoir de mauvais comportements. Le dernier volet est donc social en inculquant les éco-gestes, notamment aux agents provinciaux. »

Enfin, l’éco-mobilité est un autre axe majeur de cette démarche provinciale de maîtrise de l’énergie. Promotion des modes doux, transports en commun, co-voiturage sont autant de moyens d’améliorer et de rationaliser les déplacements des agents et des élus provinciaux.

D’ailleurs, la province Sud participe à la Semaine de la mobilité qui aura lieu du 12 au 20 septembre.

INFOS PRATIQUES
Retrouvez le programme et la présentation de la Semaine de la mobilité sur le site du comité territorial de la Maîtrise de l'énergie :
https://maitrise-energie.nc/actualites/semaine-de-la-mobilite-du-12-au-20-septembre-2015-sur-toute-la-nouvelle-caledonie




Politique | Les videos | Les archives | Les listes par commune