Connectez-vous

Les questions orales au Gouvernement pour démarrer l’année

Mercredi 24 Janvier 2018

La sècheresse, la sécurité routière, les retraites, la délinquance, l’enseignement, la fiscalité… Les élus du Congrès ont passé, hier, les membres du Gouvernement à la moulinette des questions-réponses d’actualité.



Les questions orales au Gouvernement pour démarrer l’année
Une heure trente de questions orales au Gouvernement ce mercredi 17 janvier 2018 au matin. Cette séance publique traditionnelle permet aux 54 élus du Congrès de passer, deux fois l’an, les membres du Gouvernement à la moulinette de l’actualité. Un exercice très codifié qui ne permet toutefois pas le débat, mais qui reste prisé du public.

La loi organique statutaire rend obligatoire l’organisation d’au moins une séance de cette nature au cours de chaque session ordinaire du Congrès. Le règlement intérieur de notre institution en fixe les modalités : tout membre du congrès a le droit de poser des questions orales appelant des réponses du Gouvernement ; ces questions  portent sur les affaires de la compétence de la Nouvelle-Calédonie ; le nombre maximal de questions pouvant être déposées par les Conseillers est de quatre questions par groupe d’élus constitué au Congrès, deux questions par formation politique représentée, une question par élu siégeant seul (sans étiquette). L’auteur d’une question dispose de deux minutes au maximum pour en donner lecture. Le représentant du Gouvernement dispose de quatre minutes au plus pour lui répondre. S’il le souhaite, l’auteur de la question peut reprendre la parole, deux minutes maximum, après la réponse apportée par le représentant du Gouvernement.

Retrouvez ici les questions- réponses de la séance du 17 janvier 2018 (source : gouvernement de la NC)

Source congrès



Politique | Les videos | Les archives | Les listes par commune