Connectez-vous

Les Femmes Chefs d'Entreprises (FCE) face aux femmes politiques et engagées.

Mardi 25 Septembre 2018

FCE, Les Femmes Chefs d'Entreprises ont invité et reçu le mardi 18 septembre les femmes politiques et femmes d'associations engagées pour discuter librement de la vie des femmes dans l' entreprises : La vraie vie !

Ci-dessous lire le compte rendu des débats sur le thème :
« Comment nous, femmes chefs d’entreprises, femmes politiques, et associations de femmes, Pouvons-nous mutualiser nos forces et visions pour construire une entreprise plus citoyenne et plus performante pour demain ? »
Des sujets sans tabou ont été évoqués touchant la vie quotidienne des femmes salariées et chefs d'entreprises.
Ce débat débouchera sur des groupes de travail entre politiques et entreprises et le monde associatif.
Valérie Jauneau a animé bénévolement ce débat très féminin et pragmatique autour de la vie quotidienne des femmes calédoniennes en entreprises.
Excellente initiative !



Les Femmes Chefs d'Entreprises débattent sur la vie quotidienne des femmes en entreprises avec les femmes politiques.
Les Femmes Chefs d'Entreprises débattent sur la vie quotidienne des femmes en entreprises avec les femmes politiques.
En préambule sur l'esprit de ce débat : 

Ce n’est pas avec ces gouttes d’eau que tu vas éteindre le feu ! "
Et le colibri lui répondit :
"Je le sais, mais je fais ma part."


Jeu de présentation : Bibiana
Présentation par connexions entre les personnes présentes sur des sujets propres à chacune.

1. Thème1
Salariée accompagnement avec l’enfant/absentéisme
Difficultés rencontrées :
- Absentéisme H/F
- Prix des garderies de 65 000 à 92 000 cfp par mois = freins
- Enfants malades
- Monoparentalité
Idées solutions partagées :
Adaptation des horaires dans les entreprises : exemple 3⁄4 de temps, ou adaptation selon le lieu d’habitation, la circulation – exemple de négociation de 7 semaines de congés payés par an plutôt qu’une augmentation du salaire– Actions citoyennes de la part des entreprises
Halte-garderie : pour une garde de qqs heures
Télétravail : encore peu développé en NC : peut répondre en partie à la problématique. Exemple d’une secrétaire qui a des jumeaux et qui travaille en partie de chez elle le mercredi = gain d’argent sur la garderie / centre aéré
Flexibilité droit du travail
Crèches entreprises : N’existe pas encore en NC, comme dans les grosses entreprises Vale....Coût en
métropole : 15 000 euros par enfant par an – 10 euros de l’heure.
Entraide Intergénérationnelle : pistes des séniors : créer des liens entre les générations – mercredi pédagogiques
Cartographie des nounous/crèches = Type Uber
Fonctionnement communautaire Brousse/iles – entraide entre les familles pour garder les enfants –
facilités – gratuit – beaucoup d’échanges
Crèches municipales
Structures Multi-accueil : développées en Métropole : enfants de plusieurs entreprises / mutualisation
 
 Réseau assistantes maternelles pour les enfants malades : 1 ou 2 nounous qui répondent aux besoins des enfants malades appelées au coup par coup => + : solution vis-à-vis de l’école ou des crèches - : présence des mamans auprès de leur enfant quand il est malade.
Réseau officielle d’assistante maternelle = répertoire / cartographie
Absentéisme : plusieurs raisons : enfants malades, perte de motivation, fêtes, droit aux congés maladie !... Piste : faire réfléchir les salariés eux-mêmes sur les raisons des absences dans l’entreprise – Trouver d’autres sources de motivations autre que le salaire.

2. Thème 2 Soutien scolaire – Apport de l’entreprise pour les jeunes générations Difficultés rencontrées :
- Collèges : plus ou peu d’études surveillées
- Manque de liens entre écoles/collèges/lycées et les entreprises
- Stages en entreprise aux mêmes dates pour formations différentes
- Femmes actives pas tjrs disponibles le soir
- Avenir après le Bac ? manque de préparation
- Stage en entreprise : pas toujours suivi par le corps enseignant

Idées / solutions :
Soutien de manière générale les élèves pour éviter les dérives scolaires
Généraliser le Juvénat => pas uniquement réservé à une élite – revoir les critères de sélection (notes de l’élève / comportement) – identifier les élèves qui ont un potentiel – Pourquoi ne faire intervenir que des professeurs => Ingénieurs, experts ...
Juvénat actuel : 30 nouveaux élèves par an – Nouveaux dispositifs pour les professeurs de NC pour le Juvénat ?
Rapprochement entre les élèves et les entreprises : journée en entreprise – Enfants vont avec leurs parents au travail pour comprendre/découvrir le métier de leurs parents – Donner du sens à la vie en entreprise
Carte sénior : accorder plus d’avantages aux séniors en contrepartie d’actions citoyennes exemple : 5 heures de temps donné = carte adhérent au théâtre

Mécénat : les plus grosses entreprises participent pour le développement du suivi des élèves
Intervention des professionnels dans les classes : partage des métiers, conseils pour les élèves Ex : intervention lycée Pro escoffier / Esthéticienne : comment se vendre ? Le savoir être ? Comportement ? Interactivité avec les élèves
    
 Parrainage d’un enfant dans une entreprise : copain de nos enfants – enfants de la famille
Modalités à explorer
Parrainage : (critères ?) sur proposition de listes de jeunes identifies par les enseignants Financement : Incitation fiscale, Fond européen, implication des anciens bénéficiaires (participation en nature ou autre)
Piste de travail sur les plannings des stages => trop souvent à la même date / disponibilité des entreprises / répartition dans le temps - Existe déjà un planning pour stage Restauration / hostellerie / entreprises distribués aux professionnels
Travail de fond : lien entre les besoins des entreprises et les formations ACDET : manque de visibilité de l’association.

Développer carrefour des métiers : exemple Koné professionnels rencontrent et expliquent leur métier aux élèves => journées dédiées

Ecole de la réussite RSMA
L’exemple de la Finlande

Les secrets de la réussite finlandaise :
Le modèle finlandais repose sur quatre leviers:
1) l’égalité d’accès à l’école,
2) un soutien scolaire massif à chaque élève en particulier dans le primaire;
3) des enseignants hautement qualifiés et responsabilisés dans tous les
établissements scolaires finlandais;
4) une utilisation efficace et cohérente des ressources grâce à une gestion partagée
entre autorités nationales, instances municipales et établissements scolaires.

Creation de poles de soutien scolaire
• Etudes surveillées, tutorat en maison de quartier
(ex de Pass’Etudes)
• Soutien de jeunes étudiants bénévoles ou rémunérés
• Espace numérique de travail (ENT) :
• plateforme éducative pour rompre la fracture numérique dans les zones isolées
 
 FOCUS RETENUS : voir pour monter des sous-groupes de travail
1/ CARTOGRAPHIE DES ASSISTANTES MATERNELLES : pouvons-nous approfondir la mutualisation entre plusieurs entreprises d’assistantes maternelles ?
2/ JUVENAT : comment optimiser le modèle existant ?
3/ AIDE INTER-GENERATIONNELLE : pouvons nous appuyer sur la carte SENIOR pour inciter les seniors à l’aide aux devoirs ?
4/ CONNAISSANCE DE L’ENTREPRISE : donner du sens en organisant des rencontres entre les élèves et des chefs d’entreprises.. « semaine de l’entreprise » ?
5/ IMAGINONS une page facebook officielle où des entreprises souhaitant participer à la formation des jeunes, pourraient s’inscrire. Les jeunes, surtout ceux ne bénéficiant pas d’un réseau, pourraient ainsi trouver des entreprises pour leurs stages.


Rappel de la vision FCE NC :
« Les Femmes Chefs d’Entreprise Nouvelle Calédonie œuvre pour le développement d'une société où la femme chef d'entreprise est reconnue et respectée pour sa contribution à l'économie et aux institutions ».

Pour en savoir plus rejoignez la page FB  femmes chefs d'entreprises nouvelle-calédonie

Source FCE



Les communiqués "Société" | Les archives Société | Communiqués Entreprises | Les videos | Les archives | Interview Découverte