Connectez-vous

Le tri de déchets s’installe dans les cantines des écoles municipales de Nouméa

Vendredi 11 Mars 2016

Ce jeudi 10 mars, la Ville a débuté le déploiement des tables de tri des déchets dans les cantines de dix écoles publiques de Nouméa.
Cette opération s’inscrit dans la démarche municipale de réduction des déchets.



Une excellente initiative de Françoise Suve en charge de l'Environnement à la Mairie de Nouméa

Le tri de déchets s’installe dans les cantines des écoles municipales de Nouméa
DES TABLES DE TRI DANS TOUTES LES CANTINES
Les tables de tri sont habillées avec des visuels attractifs sur lesquels Hypocolo, petit personnage créé pour l’occasion, prodiguera les bons conseils de réduction et de valorisation des déchets.
Elles permettent une séparation entre les déchets biodégradables et le reste – pots de yaourts, etc..
L’objectif éducatif est double : apprendre à trier les déchets biodégradables, sensibiliser les enfants à une alimentation respectueuse de l’environnement et réduire le gaspillage alimentaire.

Les déchets alimentaires biodégradables seront valorisés en compost par une entreprise de transformation et ainsi détournés de l’enfouissement.
Les autres déchets seront jetés.
Le volume des déchets issus des cantines est estimé à 120 tonnes par an.
Un grand tableau destiné aux enfants expliquera le circuit des aliments et sera affiché dans chaque cantine.

DES ANIMATIONS
En complément de l’installation des tables, six kits d’animation constitués d’outils ludiques seront mis en place contre le gaspillage alimentaire :
- un gâchimètre (colonne de récupération du pain non consommé) permettra d’évaluer le pain gaspillé,
- une balance permettra de peser les déchets alimentaires de la semaine et l’évolution du poids sera notée quotidiennement sous forme de courbe sur un grand tableau prévu à cet effet.
Ces kits d’animations tourneront sur l’ensemble des cantines durant l’année sur une période de 15 jours par cantine.
Un poste de musique sera mis à la disposition de chacune des cantines et diffusera de la musique douce durant le repas afin de favoriser une ambiance calme et apaisée et de permettre aux enfants de mieux apprécier le repas et en conséquence de mieux manger.
Un spectacle de marionnettes, avec le personnage Hypocolo, sera spécialement créé et 30 représentations seront proposées durant l’année sur le temps de cantine.
LE CALENDRIER
Les premières tables de tri sont installées dans 10 cantines : Marguerite-Arsapin, Les Hibiscus, Jacques-Trouillot, Le Petit poucet, Céline Teyssandier-de-Laubarède, Suzanne-Russier, Isidore-Noël, Michel-Cacot, Michel-Amiot, Christine-Boletti.
Suivront ensuite fin mars, les écoles Robert-Burck, Mauricette-Devambez, Les Œillets, Les Roses, Mathilde-Broquet, Antoinette-Charbonneaux, Les Pensées, Paul- Boyer, Marguerite-Carlier, Gustave-Mouchet, début mai, les écoles Marguerite- Lefrançois, Fernande-Leriche, Jean-Mermoud, Eloi-Franc, Amélie-Cosnier, François- Griscelli, Frédéric-Surleau, Les Capucines, Candide-Koch et Emily-Panné.
Fin mai, seront équipées de tables de tri les écoles Edmond-Desbrosse, Daniel- Talon, Henriette-Gervolino, Les Iris, Charles-Bichon, Les Frangipaniers, Les Lys, Marie-Havet, Albert-Perraud, Les Pervenches
Et début juillet, Louise-Vergès, Maurice-Fonrobert, Adrienne-Lomont, Serge-Laigle, Yvonne-Dupont, Guy-Champmoreau, Ernest-Risbec, Les Orchidées, Gustave-Lods et Marie-Courtot.
COÛT DE L’OPERATION
12,1 millions de F (tables et kits d’animations pédagogiques) soit 237 000 F par cantine.
A noter que la valorisation des déchets biodégradables n’entraînera aucun surcoût.

Le tri de déchets s’installe dans les cantines des écoles municipales de Nouméa





Environnement | Les videos | Les archives