Connectez-vous

« Le réseau de la CMA-NC se mobilise pour obtenir les moyens de faire face pour les entreprises artisanales »

Mercredi 1 Avril 2020

Le tissu artisanal est extrêmement exposé dans le contexte actuel. L’artisanat regroupe les secteurs du Bâtiment (5 752 établissements), Services à la personne (2 854 établissements), Production-fabrication (1 895 établissements) et Alimentation (794 établissements). 85 % d’artisans sont seuls pour piloter leur entreprise. 75 % des professionnels engagent leurs biens propres (sans séparation entre patrimoine personnel et professionnel). Les entreprises familiales y sont nombreuses et les conjoints souvent impliqués, bien que sans statut.




Parallèlement, les artisans calédoniens sont à pied d’œuvre pour s’adapter à la situation et poursuivre leurs activités essentielles au service des populations, jusqu’au cœur des territoires, dans le strict respect de leur santé, celle de leur famille, salariés et clients.

Auprès des autorités publiques, ainsi qu’au sein de la cellule des acteurs économiques,
la CMA-NC est active pour exprimer les besoins urgents des 17 000 actifs de l’artisanat (11 0000 (63%) artisans, 6 000 (36%) salariés et 260 (1%) apprentis). Leurs remontées de terrain sont transmises aux décideurs, en particulier en termes d’impacts et de conséquences directes sur l’activité ou leurs conditions d’exercice. L’objectif est d’élaborer et de mettre en œuvre des mesures rapides et efficientes, adaptées aux besoins de nos ressortissants.

Le réseau de la CMA-NC est ainsi fortement mobilisé depuis le début de la crise sanitaire Covid-19. La Chambre consulaire a instauréun système centralisé d’assistance auquel participent ses antennes de Nouméa, Panda, La Foa, Koné, Koumac, Koumac et Poindimié, son CFA, et les Centres de gestion des métiers de Koné et Nouméa.
Les artisans des trois provinces bénéficient de ce dispositif avec un soutien à distance réalisé en télétravail par l’ensemble de nos collaborateurs. Nos équipes répondent à toutes les questions posées par les artisans et les accompagnent dans les démarches à engager.

Le système suivant est en place depuis le 17 mars :

• Un site Internet dédié, orienté besoins des ressortissants, compile quotidiennement toutes les informations concrètes et nécessaires : activités ouvertes/fermées, mesures de soutien, formulaires, courrier-type, contacts, bonnes pratiques métiers et sanitaires...https://www.cma.nc/coronavirus
• Un mail unique: assistance@cma.nc, pour faire part de difficultés et des conséquences directes de la crise sanitaire sur les entreprises
• Une permanence téléphonique : Tél. 28 23 37 de 8h à 12h et de 14h à 16h du lundi au vendredi. En complément le n° vert 05 03 03, mis en place par le Gouvernement depuis lundi 30 mars, permet à nos conseillers de répondre également aux artisans de 8h à 16h du lundi au vendredi.
• Pour les formalités d’entreprises : accueil@cma.nc
• Un relais de l’enquête entreprise le 30 mars, avec un questionnaire en ligne ici, à
compléter jusqu’à ce soir.

Les sollicitations des artisans auprès de nos conseillers au 31 mars, soit durant 9 jours ouvrés, mettent en exergue les points suivants :

• Les questionnements
- 62 % des questions portent sur la mise en place des mesures d’accompagnement
économique et les démarches à faire pour les solliciter
- 8 % concernent le chômage partiel
- 8 % concernent les délais et reports possibles sur les échéances bancaires, et les
charges fiscales et sociales
- 7 % portent sur les autorisations d’exercer
- Les autres questions posées : relations avec la banque, droit du travail, droit de
retrait, autorisation de déplacement, gestes barrière, gestion.

• Les principaux impacts sur l’activité
- Baisse d’activité pour 46 % (annulation d’événements, baisse de fréquentation
clients et baisse ou annulation de commandes)
- Anticipation d’un ralentissement d’activité pour 18 %
- Fermetures pour 15 % car impossibilité de mettre en place des mesures barrières
suffisantes.
- Fermetures obligatoires/administratives pour 4 %
- Absentéisme des salariés pour 3 %.

• Les conséquences directes sur l’activité
- Tensions sur la trésorerie pour 55 %
- Arrêt de l’activité pour 23 %
- Aucune conséquence directe pour le moment pour 9 %
- Mise en chômage partiel des salariés pour 8 %
- Radiation de l’entreprise et risque de liquidation judiciaire pour 2 %
- Réduction des effectifs : 3 %

Source CMA



Politique | Société | Les videos | Entreprises | La Culture | Environnement | Les sports | Sciences | L'actualité | La vie des communes | Qui sommes-nous? | Océanie | La vie des associations