Connectez-vous

Le plan Jeunesse.nc adopté au Congrès

Mardi 26 Février 2019

Le plan Jeunesse.nc a été adopté par les élus du Congrès mercredi 20 février. Fruit d’une large consultation, cette feuille de route destinée à tous les acteurs du secteur doit valoriser la jeunesse calédonienne et agir en faveur de son bien-être.



Sujet annoncé comme prioritaire par le président du gouvernement dans le cadre de sa déclaration de politique générale de décembre 2017, la jeunesse a désormais son plan stratégique, complémentaire du plan territorial de sécurité et de prévention de la délinquance. Ce document constitue le cadre de l’action publique de la Nouvelle-Calédonie en faveur des jeunes. Il propose un projet fédérateur à l’ensemble des institutions et acteurs de la jeunesse, à travers une approche à la fois globale et océanienne. « Tous les aspects de la vie des jeunes ont été pris en considération afin de compléter les dispositifs existants qui sont principalement axés sur l’inclusion sociale », explique la membre du gouvernement qui porte ce dossier, Valentine Eurisouké.

Un document de référence

Le plan Jeunesse.nc entend relever quatre défis : faire évoluer les actions individuelles et collectives permettant la valorisation de la jeunesse ; accompagner la jeunesse en difficulté ou en détresse (sociale, psychologique, etc.) ; fédérer l’ensemble des acteurs et des territoires d’intervention ; et prioriser les actions à mener selon les ressources disponibles.
Ces objectifs ont été définis à l’issue d’une très large concertation à laquelle ont participé des jeunes et les acteurs de la jeunesse en premier lieu, mais aussi les partenaires coutumiers, religieux, institutionnels, associatifs, etc.  « L’écoute des jeunes et des professionnels de terrain, croisée à une vision institutionnelle et universitaire de la situation et de la place de la jeunesse a permis de construire un diagnostic partagé et des préconisations pragmatiques », souligne la membre du gouvernement.

Un coordonnateur délégué sera nommé

Le plan Jeunesse.nc définit deux classes d’âge de référence traduisant des priorités dans les actions, à savoir les adolescents (de l’entrée au collège jusqu’à la majorité) et les jeunes adultes. Il repose sur trois axes stratégiques déclinés en neuf objectifs spécifiques et 23 leviers opérationnels. Sa mise en œuvre sera pilotée par un coordonnateur délégué à la jeunesse de la Nouvelle-Calédonie qui sera nommé prochainement par le gouvernement. Une phase initiale de planification prévue cette année permettra d’affiner les plans d’actions annuels jusqu’en 2025. Les premières actions concrètes devraient donc être lancées sur le terrain dans les mois à venir.

 

Le plan Jeunesse.nc adopté au Congrès
Les trois axes stratégiques du plan Jeunesse.nc

Penser global, agir local : structurer la gouvernance des politiques de jeunesse afin de fédérer l’ensemble des acteurs et des territoires d’intervention  et de mettre en cohérence l’action publique dans tous les espaces au sein desquels elle doit s’exercer. Une jeunesse en action : promouvoir l’autonomie, la prise de responsabilités et la reconnaissance sociale des jeunes dans le but de répondre à leur désir d’être des acteurs utiles à la société. Des pratiques éducatives positives : favoriser une présence éducative durant tous les temps de vie du jeune et des liens entre générations de façon à permettre des interactions positives avec l’environnement social et culturel de chaque individu.

Une très large concertation

Organisés par le gouvernement en 2018, les États généraux de la jeunesse ont une large réflexion collective intitulée « Imagine ton avenir, invente ton pays ».
Par l’intermédiaire de séminaires, d’ateliers thématiques organisés dans dix communes, puis d’un grand rassemblement à Poé, le 18 août 2018, les jeunes ont pu prendre la parole et n’ont pas hésité à le faire : près de 50 propositions ont été élaborées par les 260 participants à ce rassemblement !
Outre ces rassemblements, les acteurs de la jeunesse ont été mobilisés lors de trois comités de pilotage et techniques mis en place par le gouvernement de la Nouvelle-Calédonie et sollicités par un sondage numérique.

Source gouvernement



Les communiqués "Société" | Les archives Société | Communiqués Entreprises | Les videos | Les archives | Interview Découverte