Connectez-vous

Le dispositif du chômage partiel reconduit pour 2018

Vendredi 15 Décembre 2017

Les mesures prises en 2016 en faveur du chômage partiel seront reconduites en 2018. Objectif : faciliter le maintien de l’emploi dans les entreprises calédoniennes faisant face à des difficultés conjoncturelles.





En novembre 2016, le gouvernement a adopté un Plan d’urgence de soutien à l’emploi (PULSE) afin de faire face à la conjoncture économique difficile que traversait la Nouvelle-Calédonie. En application de ce plan, deux mesures avaient notamment été prises en faveur du régime de l’allocation de chômage partiel. La première avait permis de relever à 1 800 heures le volume du quota d’heures indemnisables par salarié (contre 900 heures auparavant). Et la seconde, de fixer le taux horaire de l’allocation spécifique de chômage partiel à 100 % du salaire minimum garanti horaire du secteur d’activité concerné (au lieu de 66 %).

Conserver les salariés malgré une réduction d’activité

« En 2017, le budget consacré à cette mesure s’élève à 80 millions de francs, cela prouve que les entreprises en ont eu besoin », indique le porte-parole du gouvernement, Nicolas Metzdorf. Au vu de ce bilan, le gouvernement a ainsi décidé de prolonger ces mesures jusqu’au 31 décembre 2018 afin de « continuer à apporter son soutien aux entreprises dans cette période difficile ».

En conséquence, le quota maximal de 1 800 heures indemnisables par salarié sera maintenu du 1er janvier au 31 décembre 2018 pour l’ensemble des secteurs d’activité, tout comme le taux de 100 % de l’allocation spécifique de chômage partiel.

Source gouvernement



Politique | Les videos | Les archives | Les listes par commune