Connectez-vous

Le RUMP fait le bilan de la visite du Premier Ministre Jean-Marc Ayrault

Lundi 29 Juillet 2013

La porte ouverte à la Solution Consensuelle.
"C’est à force d’audace et de courage que nous réussirons à assurer cet avenir de paix dans la France auquel nous tenons tous."

Voici le compte rendu de la conférence de presse tenue par le Rassemblement-UMP, ce lundi 29 juillet (Source: Rump)



©RUMP
©RUMP
  • L’Etat ouvre la porte à la SOLUTION CONSENSUELLE
Lors de son discours devant les élus du congrès de Nouvelle-Calédonie, le Premier Ministre a affirmé que l’Etat prendra toutes ses responsabilités, comme l’organisation d’un référendum d’autodétermination en 2018, sauf si une nouvelle solution consensuelle permettait d’éviter ce scrutin.
Il est même allé jusqu’à envisager une modification de la constitution pour permettre aux calédoniens de s’exprimer sur cette solution consensuelle, afin d’éviter le référendum couperet ; (référendum couperet qui, éclairé ou pas, ne règlera rien, et engendrera de nouveaux troubles dans notre territoire.)
Le Rassemblement-UMP remercie le Premier Ministre d’avoir repris à son compte l’esprit et le terme de « Solution Consensuelle », alors que certains estimaient encore il y a quelques jours que celle-ci était « morte-née ».

  • L’Etat s’inscrit dans la droite ligne définie par Nicolas Sarkozy lors de son intervention de Païta le 28 août 2011
Il est rassurant de constater que d’une majorité à l’autre, l’Etat agit dans la continuité.
Les propos du Premier Ministre sont dans la même ligne que ceux de Nicolas Sarkozy :
« Si le moment venu, les partenaires de l’Accord de Nouméa veulent le faire évoluer et engager la Nouvelle-Calédonie dans des perspectives nouvelles au sein de la République, qu’ils sachent bien qu’ils pourront compter sur mon appui, que je ne ménagerai pas mon soutien aux solutions les plus novatrices sur le plan juridique ».
Pour faire avancer la Nouvelle-Calédonie sur le chemin de la paix et du destin commun, le Rassemblement-UMP a toujours fait preuve d’audace et de courage.
Comme nous l’a indiqué Nicolas Sarkozy dans son intervention au Comité des Signataires de 2010, en disant : « Je considère que la Nouvelle-Calédonie peut s’épanouir, à l’intérieur de la République, dans un vaste espace de liberté que nous pourrions inventer ensemble. », le Rassemblement-UMP continuera à faire preuve de courage et d’audace, dans ses propositions innovantes, pour assurer à la Nouvelle-Calédonie un avenir de paix, durablement ancré dans la France.

En 1985, Dick Ukeiwe, Sénateur Rassemblement, nous invitait déjà à la recherche de la Solution Consensuelle en incitant « les Calédoniens à trouver les moyens de mieux vivre ensemble », et Jacques Lafleur avait continué sur ce chemin avec le Rassemblement lors du Comité Directeur de Rivière Salée en 1991.
De la même façon que les solutions consensuelles de 1988 (Matignon) et de 1998 (Nouméa) ont été inventées pour satisfaire au mieux les intérêts des calédoniens, le Rassemblement-UMP est convaincu qu’il ne faut pas s’enfermer dans des schémas stéréotypés, qui ne pourraient que limiter nos imaginations collectives.
 C’est à force d’audace et de courage que nous réussirons à assurer cet avenir de paix dans la France auquel nous tenons tous. 

Source : Rump



Politique | Les videos | Les archives | Les listes par commune