Connectez-vous

Le Parc de la mer de Corail, quèsaco ?

Lundi 16 Janvier 2017

Des agents de la direction des Affaires maritimes (DAM) délivrent actuellement des informations sur le Parc naturel de la mer de Corail aux visiteurs de l’Aquarium des lagons. Objectif, mieux faire connaître l’aire marine protégée, avant de recueillir l’avis des Calédoniens sur son futur plan de gestion, lors des réunions publiques prévues en février dans les trois provinces.





Impossible de le manquer. À peine entrés dans le hall de l’Aquarium, les visiteurs tombent nez à nez avec le stand dressé par la direction des Affaires maritimes et dédié au Parc naturel de la mer de Corail.  Animé par des agents de la DAM, il propose brochures informatives, kakémonos pédagogiques et diaporama d’images (oiseaux, mammifères marins, paysages, photos de pêche…) prises à l’intérieur du parc.

Lors de la première journée de sensibilisation, vendredi 6 janvier, pas moins de 75 exemplaires de la brochure consacrée aux mesures de gestion et à la gouvernance du parc ont été distribuées de 10 h à 17 h. « Nous exposons le contexte, les gens prennent l’information. Le Parc naturel de la mer de Corail, quelques-uns en ont entendu parler, d’autres pas du tout, témoigne Marie-Hélène Merlini, chargée de mission à la DAM. D’une manière générale, les personnes trouvent la démarche intéressante et laissent leurs coordonnées sur le petit questionnaire à déposer dans l’urne dédiée » (afin notamment de constituer une mailing list et de les contacter ultérieurement).

Une vingtaine de débats publics

« Cette action a été initiée pour montrer aux visiteurs que le parc existe, qu’il faut le protéger. Une façon de faire passer les premiers messages, avant de recueillir leur avis à travers les débats publics », indique Aurélie Fourdrain, chargée de coordonner au sein de la DAM la mise en place du plan de gestion du parc.

Car l’objectif est bien d’alerter sur la vingtaine de réunions programmées sur la Grande Terre et aux Loyauté tout au long du mois de février*. Une opération baptisée « Les Calédoniens ont la parole » ; des rencontres organisées dans le but de récolter toutes les bonnes idées. Soumis au comité de gestion le 20 décembre dernier, le plan de gestion a reçu l’approbation des 32 membres, à l’exception d’une association qui s’y est opposée. Les deux co-présidents, le haut-commissaire et le président du gouvernement, l’ont validé. Les propositions enregistrées au cours des consultations publiques de février seront examinées. Et les plus pertinentes intégrées au document de 120 pages qui décline les principaux objectifs du plan. Lequel sera présenté fin avril au gouvernement. L’heure de lancer les premières actions de préservation aura alors sonné.

* Le calendrier des rencontres publiques sera prochainement mis en ligne sur le site Internet de la DAM : http://www.affmar.gouv.nc

Pour les pros de la mer 

La sensibilisation dans l’enceinte de l’Aquarium des lagons a commencé vendredi dernier et se poursuivra ce vendredi 13 janvier. Par ailleurs, à l’invitation du Syndicat des activités nautiques et touristiques (SANT), la DAM réservera une présentation du parc aux professionnels de la mer, le mardi 17 janvier à la Maison du lagon. La rencontre débutera à 17 h 30.

Réglementation  

Une réglementation est d’ores et déjà en vigueur au sein du parc considéré par l’Union mondiale pour la conservation de la nature (UICN) comme une zone de gestion durable des ressources.

  • Un sanctuaire de baleines a été créé en 2003.
  • La pêche à la tortue est interdite depuis 2008 et celle au requin depuis 2013.
  • La création en 2015 d’un label pêche responsable, délivré par un organisme de gestion indépendant, permet de mettre en œuvre des pratiques respectueuses de la ressource en poissons pélagiques, de l’environnement, des produits pêchés ainsi que de la sécurité et des conditions de travail.
  • Le nombre de navires autorisés est également limité par la commission des ressources marines, et le suivi des navires de pêche locaux est garanti.

D’une superficie d’1,3 million de km2, cette aire marine protégée a été créée le 23 avril 2014 par le gouvernement. 


Source gouvernement



Environnement | Les videos | Les archives