Connectez-vous

Le Lapérouse en plateau de formation

Vendredi 28 Août 2020

La compagnie du Ponant a mis à disposition du pôle métiers de la mer du GIEP-NC le navire Le Lapérouse comme plateau de formation. Près de 150 marins vont ainsi pouvoir valider ou revalider un certificat de sécurité indispensable à leur activité.





Les premiers stagiaires encadrés par le Groupement pour l'insertion et l'évolution professionnelles (GIEP-NC) ont embarqué le 26 août vers un plateau de formation d'exception. Le navire d'expédition Le Lapérouse, de la compagnie du Ponant, qui est bloqué dans les eaux calédoniennes en raison de la crise sanitaire. Objectif ? Suivre le volet pratique de la formation du CAEERS. Le certificat d'aptitude à l'exploitation des embarcations et radeaux de survie est, en effet, obligatoire depuis 2017 pour tous les marins au commerce et à la plaisance professionnelle. Il doit être revalidé tous les cinq ans par un stage de recyclage dans un centre de formation agréé.

Bossoirs

« Cette formation vise à responsabiliser les membres d'équipage en cas de situation d'urgence et d'abandon de navire. Ils doivent être en capacité de mettre une embarcation de sauvetage à l'eau », explique Thibaut Guégan, formateur au pôle métiers de la mer. Dans le cadre du CAEERS, les stagiaires doivent notamment manipuler des bossoirs, des appareils de levage utilisés pour hisser ou mettre à l'eau une embarcation. Seulement, la Nouvelle-Calédonie ne dispose plus de l'outil adéquat pour pouvoir valider le certificat. « Les personnes qui vont suivre le recyclage étaient en régime dérogatoire car elles ne pouvaient plus repasser cet agrément, signale Jean-Louis d'Anglebermes, membre du gouvernement en charge de la formation professionnelle et président du conseil d'administration du GIEP-NC. Il avait été alors décidé d'organiser une formation sur un paquebot de croisière et une convention avait été passée avec la compagnie Carnival, seulement la crise du Covid-19 est passée par là. »
Sept sessions de formation

À la recherche d'une nouvelle solution, le GIEP-NC s'est alors tourné vers la compagnie du Ponant « qui a répondu de manière favorable très rapidement », se félicite Jean-Louis d'Anglebermes, également en charge du secteur de la pêche au gouvernement. C'est un geste fort notamment pour nos jeunes stagiaires et ils sont nombreux ! » Le commandant du Lapérouse, Christophe Colaris, et son équipage, se disent « ravis de pouvoir rendre service à la communauté maritime de la Nouvelle-Calédonie. C'est la solidarité des gens de mer qui s'exprime. » Sept sessions de formation d'une demi-journée chacune, pour une vingtaine de stagiaires, vont ainsi se succéder sur le navire de luxe. La formation théorique est, quant à elle, assurée dans les locaux du pôle Métiers de la mer situés à Nouville.

Le Lapérouse en plateau de formation

Source gouvernement



Politique | Société | Les videos | Entreprises | La Culture | Environnement | Les sports | Sciences | L'actualité | La vie des communes | Qui sommes-nous? | Océanie | La vie des associations