Connectez-vous

La question du foncier est fondamentale et historique en Nouvelle-Calédonie. Par Nicolas Metzdorf

Jeudi 7 Mars 2019

Un progrès important, a été réalisé ce jour au congrès avec le vote de la loi du pays sur les règles qui régissent le domaine privé de la Nouvelle-Calédonie.
Ces nouvelles règles vont faciliter l’accès à la terre aux Calédoniens et développer notre agriculture.
Il faut savoir qu’aujourd’hui, sur les 1.815.762 ha de terres appartenant aux collectivités publiques, seulement 32 293 ha (0.2%) sont aujourd’hui loués par des agriculteurs. Les champs du possible sont désormais largement ouverts.




Désormais, il ne faut plus être mitoyen du domaine pour le louer. Les jeunes agriculteurs pourront mettre eux aussi en valeur la terre du domaine à condition qu’un accès soit déjà existant. Les agriculteurs qui valorisent les terres du domaine depuis plus de 15 ans pourront maintenant demander à en devenir propriétaires à des prix décotés jusqu’à 50%.

Je regrette que les indépendantistes soient restés figés sur leur position relative à la terre, en s’opposant à ce projet de loi de progrès. Je reste cependant à leur écoute afin de poursuivre les réformes nécessaires à notre production locale.

La question du foncier est fondamentale et historique en Nouvelle-Calédonie. Par Nicolas Metzdorf

Source Nicolas Metzdorf FD



Politique | Société | Les videos | Entreprises | La Culture | Environnement | Les sports | Sciences | L'actualité | La vie des communes | Qui sommes-nous? | Océanie | Vu sur le Web | La vie des associations