Connectez-vous

La province Sud confirme son soutien à l’audiovisuel

Lundi 1 Juillet 2019

Pérennisation de l’aide à l’organisation du Festival, rallonge budgétaire pour l’audiovisuel en général, la province Sud rassure le monde du petit et du grand écran. Lors de la cérémonie d’ouverture de la 21e édition du Festival du cinéma de La Foa, le premier vice-président de la province Sud, Philippe Blaise n’a annoncé que des bonnes nouvelles.



Philippe Blaise 1er VP de la province Sud accompagné par Alice Taglioni, la présidente du jury du 21e Festival du cinéma de La Foa, qui a fait sensation sur le tapis rouge !
Philippe Blaise 1er VP de la province Sud accompagné par Alice Taglioni, la présidente du jury du 21e Festival du cinéma de La Foa, qui a fait sensation sur le tapis rouge !

« Nous serons fidèles à votre héritage et c’est avec grand plaisir que nous continuerons à soutenir votre association, votre œuvre, le Festival de La Foa. » C’est par ces mots réconfortants que, Philippe Blaise, le nouveau premier vice-président de la province Sud, a conclu vendredi soir son discours lors de la cérémonie d’ouverture du 21e Festival du cinéma de La Foa. Aux côtés des organisateurs et de la présidente Alice Taglioni, Philippe Blaise a tenu à rendre transparente la nouvelle politique provinciale d’accompagnement du Festival, et à la production audiovisuelle calédonienne en général.

« La province Sud est un supporter fidèle du Festival. Nous aidons notamment par la remise de prix, nous participons au financement global, et le Bureau d’accueil des tournages provincial anime l’espace Culture Sud. »

Quant au Fonds de soutien à la production audiovisuelle et cinématographique : « De manière plus « industrielle », la province Sud est un partenaire important au soutien à l’audiovisuel avec le Gouvernement, via le Bureau d’accueil des tournages. On a un budget d’environ 150 millions de francs, et il n’y a pas de raison que cela change. La Province a apporté 40 millions de francs jusqu’à présent pour le Festival, et nous allons mettre une petite rallonge cette année. » Pourquoi une telle décision annoncée ici ? « Parce que, évidemment, et je crois que l’on peut vraiment féliciter ceux qui ont porté ce festival depuis deux décennies, nous sommes engagés dans une démarche de faire émerger des talents locaux, d’aider la production locale parce que c’est grâce au cinéma qu’on construit l’identité d’un pays. C’est aussi une filière d’avenir, d’un point de vue économique. Lorsque nous accueillons des séries, comme OPJ Pacifique Sud ou Section de recherche, les aides que nous donnons à ces séries se traduisent par des dépenses trois fois supérieures. Donc, économiquement, c’est très intéressant, et cela permet à de jeunes Calédoniens d’accéder à des emplois. »

Le Festival du cinéma de la Foa se poursuit jusqu’au 7 juillet. Pas moins de 22 séances sont prévues à La Foa, 29 à Nouméa, ainsi que dans d’autres communes.

Source Sud Mag



Les communiqués "Société" | Les archives Société | Communiqués Entreprises | Les videos | Les archives | Interview Découverte