Connectez-vous

La formation professionnelle gagne en efficacité

Mardi 21 Mai 2019

Le groupement pour l’insertion et l’évolution professionnelles en Nouvelle-Calédonie (GIEP-NC) est opérationnel depuis le 1er avril. Il rassemble les missions de l’Établissement de formation professionnelle des adultes (EFPA), de l’École des métiers de la mer (EMM) et de l’Institut pour le développement des compétences (IDC-NC). Objectifs, mutualiser, rationaliser, et assurer une continuité dans le temps.




Le GIEP-NC a été créé afin notamment de favoriser la promotion professionnelle et sociale par l'accès aux différents niveaux de qualification, l’insertion ou la réinsertion, ou encore l'adaptation et le maintien dans l'emploi. Depuis le 1er avril 2019, les missions et personnels de l'IDC-NC, de l'EMM et de l'EFPA lui ont été transférés. Objectif, mutualiser les missions des trois structures au sein d’un seul organisme, afin de coordonner les actions de formation et créer une continuité dans le parcours de formation et d’insertion des jeunes Calédoniens.

Pôles opérationnels

Afin de répondre aux besoins réels de l’économie calédonienne, le GIEP est organisé en pôles opérationnels sur les sites de Nouville et Bourail – industrie, transport/logistique/maintenance automobile ; tourisme, hôtellerie, restauration ; métiers de la mer. Principal changement, générateur d'économies substantielles, la mutualisation des plateaux techniques. Un exemple, l'installation à Bourail sur le site de l’ancien EFPA de la 3e compagnie du RSMA-NC (service militaire adapté), partenaire privilégié du GIEP. Des formations mixtes civiles et militaires seront proposées à l’horizon 2020. Tout stagiaire du RSMA pourra ainsi bénéficier des moyens logistiques du GIEP et d’un continuum de formation pour, à la sortie, enchaîner sur une qualification diplômante qui facilitera son accès à l’emploi. « Un stagiaire à qui on prescrit un parcours de formation jusqu'à l'insertion professionnelle sera pris en charge tout au long de ce parcours, précise Philippe Martin, directeur de la formation professionnelle. Nous avons des publics parfois fragiles, à la motivation un peu versatile. Ce suivi évitera de perdre certains jeunes en route ».

Point d'entrée unique du dispositif, l'ex-IDC-NC, rue de la Somme, assure toujours l'information, l'orientation et l'accompagnement du public. Avec ses conseillers, ses psychologues et ses travailleurs sociaux. Les procédures d'inscription ont été rationalisées et simplifiées.

L’organisation du GIEP

Les membres fondateurs du GIEP sont la Nouvelle-Calédonie, les trois provinces, les organisations syndicales de salariés et les organisations d’employeurs, les missions d’insertion des jeunes des provinces Nord et Sud, ainsi que l’établissement provincial pour l’emploi, la formation et l’insertion professionnelles de la province des Îles Loyauté (EFEPIP). La gouvernance stratégique de l’établissement est confiée à une assemblée générale organisée en trois collèges : institutionnel, partenaires sociaux et insertion. La gouvernance opérationnelle, elle, est assurée par un conseil d’administration resserré, avec à sa tête le président de l’assemblée générale. Le directeur fait fonctionner le groupement, sous l’autorité du conseil d’administration. Le budget 2019 a été arrêté à 1,2 milliard de francs.

Source gouvernement



Les communiqués "Société" | Les archives Société | Communiqués Entreprises | Les videos | Les archives | Interview Découverte