Connectez-vous

La chasse sous bonne garde

Lundi 23 Décembre 2013

Le 1er janvier 2013, la province Sud a créé le service de la chasse et de la faune sauvage. Composé de six agents assermentés, ils veillent au respect de la réglementation et mettent en place une gestion durable des ressources cynégétiques.

Périodes de chasse, rappels :
ATTENTION : la chasse de nuit est strictement interdite sauf dérogation.
La chasse aux cochons sauvages est autorisée toute l'année.
La chasse aux cerfs est autorisée toute l'année. En Province Sud, elle est limitée à un cerf mâle par chasseur et par jour et est illimitée pour les femelles et les faons.
La chasse aux roussettes et des notous est autorisée exclusivement les samedis et dimanches du 1er avril au 30 avril inclus. Le maximum de prises autorisées est de 5 roussettes et 5 notous par chasseur et par journée de chasse.
La chasse aux canards sauvages est autorisée du 1er juillet au 30 novembre.
La chasse aux gibiers d'eau et de marais est ouverte du 1er mai au 31 juillet.
Sanctions possibles :
Timbre-amende : de 1 000 F à 15 000 F selon le type d’infraction (de la Catégorie 1 à 4). Important, le montant est soumis au nombre de prises.
PV pouvant aller jusqu’à 450 000 F pour un délit (chasse non autorisée par exemple)



Gérer durablement la faune sauvage

La chasse sous bonne garde
Les Calédoniens ont deux grandes passions : la pêche et la chasse. Bien connu des plaisanciers ou des pêcheurs professionnels, les gardes nature sillonnent, depuis déjà une décennie, le lagon et veillent sur ce trésor de biodiversité classé au Patrimoine mondial de l’Unesco. Depuis un an, notre richesse terrestre a désormais de nouveaux gardiens. Ils sont six gardes-chasse, répartis entre Boulouparis et Bourail. Amoureux de nature, ils connaissent parfaitement les zones de chasse, la faune sauvage, les pratiquants de cette activité et possèdent chacun une spécialité qui participe à l’efficience des deux brigades (pose de pièges, récupération des mâchoires de cerfs, utilisation des chiens de chasse pour les battues, etc.). De jour comme de nuit, en semaine comme en week-end, ils parcourent les domaines provinciaux du Mont Dzumac, du parc des Grandes Fougères, du domaine de Deva mais aussi les propriétés privées ayant donné leur accord. Sur le modèle de la police de l’environnement en Métropole, ils veillent au respect de la réglementation concernant la chasse et contribuent à la mise en place d’une gestion durable des ressources cynégétiques.



Gérer durablement la faune sauvage

La chasse sous bonne garde
 
Claude Barthe, leur instructeur, les a aussi formés « à faire respecter la réglementation, à dresser un procès-verbal, à délivrer un timbre amende ou encore à remplir un renseignement judiciaire envoyé au Parquet ». « Nous nous sommes d’ailleurs coordonnés avec les gendarmes pour intensifier nos contrôles juste avant certaines manifestations et fêtes de fin d’année. Il y a toujours une augmentation des infractions pendant ces périodes », précise Karl Rolland, garde-chasse du service de la chasse et de la faune sauvage. Les prochaines semaines s’annoncent donc chargées pour ce nouveau personnel provincial.

Infos pratiques , périodes de chasse, rappels :

ATTENTION : la chasse de nuit est strictement interdite sauf dérogation.

  • La chasse aux cochons sauvages est autorisée toute l'année.
  • La chasse aux cerfs est autorisée toute l'année. En Province Sud, elle est limitée à un cerf mâle par chasseur et par jour et est illimitée pour les femelles et les faons.
  • La chasse aux roussettes et des notous est autorisée exclusivement les samedis et dimanches du 1er avril au 30 avril inclus. Le maximum de prises autorisées est de 5 roussettes et 5 notous par chasseur et par journée de chasse.
  • La chasse aux canards sauvages est autorisée du 1er juillet au 30 novembre.
  • La chasse aux gibiers d'eau et de marais est ouverte du 1er mai au 31 juillet.
  • Sanctions possibles :
  • Timbre-amende : de 1 000 F à 15 000 F selon le type d’infraction (de la Catégorie 1 à  4). Important, le montant est soumis au nombre de prises.
  • PV pouvant aller jusqu’à 450 000 F pour un délit (chasse non autorisée par exemple)

Source : Province Sud



Les communiqués "Société" | Les archives Société | Communiqués Entreprises | Les videos | Les archives | Interview Découverte