Connectez-vous

LRC : « Des propos à la limite de l’irresponsabilité : Daniel GOA tourne le dos au destin commun»

Lundi 8 Octobre 2018

Les Républicains Calédoniens dénoncent avec la plus grande fermeté les propos de Daniel GOA samedi dernier, assimilant les partis non-indépendantistes à « l’axe du mal », dans son discours au comité directeur de l’Union Calédonienne avant la consultation du 04 novembre.



LRC : « Des propos à la limite de l’irresponsabilité : Daniel GOA tourne le dos au destin commun»
En effet, Daniel GOA s’est montré extrêmement virulent et agressif en faisant une véritable volte-face au projet de destin commun tant voulu par Jean-Marie TJIBAOU et Jacques LAFLEUR : « Ce pays kanak, de toute façon, obtiendra inéluctablement son indépendance, avec ou sans eux, les fameux invités de l’histoire ». 

Ces propos volontairement clivants et contraires à l’idée de paix sociale et institutionnelle nécessaires en cette période de campagne référendaire démontrent clairement la volonté du président de l’UC de discriminer la partie majoritaire de la population calédonienne. De telles phrases renvoient au nationalisme indépendantiste des années sombres d’avant les accords de paix. 

De plus, affirmer comme le fait Daniel GOA : « nous ne cherchons plus à nous ouvrir », c’est consacrer le rejet de l’autre et certainement pas de se montrer digne de l’héritage de Jean-Marie TJIBAOU et de Jacques LAFLEUR.

Les Républicains Calédoniens, réaffirment leur volonté de construire le destin commun avec toutes les composantes de la société calédonienne, dans la France en votant Non à l’indépendance, le 4 novembre prochain. 

Source LRC



Politique | Société | Les videos | Entreprises | La Culture | Environnement | Les sports | Sciences | L'actualité | La vie des communes | Qui sommes-nous? | Océanie | Vu sur le Web | La vie des associations