Connectez-vous

L’écomobilité s’invite à la semaine de la mobilité

Lundi 12 Septembre 2016

À vélo, en bus, à pied… Du 10 au 18 septembre, la semaine de la mobilité invite les Calédoniens à penser différemment leurs déplacements. À l’initiative de l’Ademe et du gouvernement via le Comité territorial pour la maîtrise de l'énergie (CTME), l’écomobilité est au cœur des actions proposées tout au long de cet événement.





« L’objectif de cette semaine est de faire comprendre aux Calédoniens qu’il existe des alternatives à la voiture individuelle pour répondre à des enjeux environnementaux, mais aussi de santé, de lutte contre la vie chère et de sécurité », explique Philippe Dunoyer, membre du gouvernement et président du Comité territorial pour la maîtrise de l’énergie. Transports en modes doux (marche à pied, vélo, rollers…), transports en commun, mais aussi optimisation de l’utilisation de la voiture (covoiturage,  écoconduite…) entrent dans la définition de l’écomobilité. Action inscrite dans le Schéma pour la transition énergétique de la Nouvelle-Calédonie, la charte Écomobilité (voir encadré) était officiellement lancée par le gouvernement et le CTME, pendant la semaine de la mobilité en 2015.  Ce dispositif offre un cadre à tout organisme, entreprise, association ou collectivité souhaitant s’engager dans cette démarche respectueuse de l’environnement et de la santé.

Mobilisation pour l'écomobilité

« Le secteur des transports est le deuxième poste d’émission de gaz à effet de serre en Nouvelle-Calédonie. Il y a beaucoup de comportements et d’habitudes qui peuvent être changés, en tant que citoyen ou en entreprise, pour moins utiliser la voiture », souligne Caroline Rantien, représentante de l’Agence de l’environnement et de la maîtrise de l’énergie (Ademe) Nouvelle-Calédonie. Les acteurs locaux – provinces, communes, associations, opérateurs de transports – se mobilisent pour transmettre le message à travers des animations, des campagnes de communication, des expositions… Balade à vélo sur les traces du Néobus le 11 septembre, Journée des transports publics place de la Marne à Nouméa le 14, bourse aux vélos à l’Anse-Vata le 18, en sont quelques exemples. Des actions sont également prévues au sein des institutions. « Cette semaine-là, les agents de la Nouvelle-Calédonie recevront un mail par jour sur différents aspects de l’écomobilité afin qu'ils soient sensibilisés et deviennent à leur tour des ambassadeurs auprès de leur entourage », décrit Bastian Morvan de la direction des Mines et de l’énergie (Dimenc). Dans la même dynamique, le gouvernement de la Nouvelle-Calédonie organise, le 12 septembre, la 4e édition du Forum de la mobilité à l'attention des collectivités et des professionnels du transport. Sur le thème « Conduire la changement », cette journée de réflexion prépare l'avenir en visant l'amélioration des conditions de mobilité à l'échelle du pays.

Source gouvernement



Les communiqués "Société" | Les archives Société | Communiqués Entreprises | Les videos | Les archives | Interview Découverte