Connectez-vous

L'aéroport international Nouméa-La Tontouta enfin inauguré !

Mardi 19 Mars 2013

Après cinq ans de travaux et un coût qui provoque bien des commentaires, 12 milliards de francs cfp, le nouvel aéroport international de Nouvelle-Calédonie est inauguré ce mardi soir 19 mars, les travaux ayant pris deux ans de retard.

Un événement que la Chambre de Commerce et d’Industrie (gestionnaire des lieux) veut célébrer en grande pompe mais cette nouvelle porte d'entrée et de sortie de la Nouvelle-Calédonie a eu un surcoût de 2 milliards cfp qui ne peut pas laisser indifférent.



Les multiples péripéties de ce projet d'extension

L'aéroport international Nouméa-La Tontouta enfin inauguré !

 

Sans compter que le projet d’extension aura connu bien des péripéties à cause car il  fallait réussir à maintenir l’activité tout en  avançant dans les chantiers.
Mais le gros point noir aura sans aucun doute été l’abandon forcé des travaux par une entreprise locale qui avait en charge toute la charpente de l’infrastructure principale, l’entreprise en question ayant été placée en liquidation judiciaire.
Sur  la vingtaine d’entreprises retenues seulement deux sont venues de métropole, car elles possédaient une expertise que l’on ne trouvait pas sur place, comme l’installation des passerelles télescopiques  d’embarquement.
 
Les travaux de rénovation de l'aéroport international de La Tontouta ont provoqué plusieurs litiges qui ne pourront se régler que devant les tribunaux.

L'histoire de l'aéroport de La Tontouta


 
Avec cette inauguration, l’aéroport de La Tontouta ouvre une nouvelle page de son histoire. Une histoire mouvementée commencée dans les années 30.       
 
C’était il y a plus de 80 ans. A cette époque, aucune piste, aucune aérogare, Tontouta n’est qu’une grande plaine herbeuse qui borde la rivière voisine. Et c’est là qu’arrivera la première liaison  depuis Paris, le 5 avril 1932, après un mois  de voyage et 20 escales. 
 
Après cet épisode, d’autres avions se poseront à Tontouta, mais c’est surtout la seconde guerre mondiale et l’arrivée des GI’s qui vont marquer un tournant dans l’histoire du futur aéroport international calédonien. En 1942, la piste est agrandie. Tontouta devient le plus important aérodrome de l'île jusqu’au départ des Américains quatre ans plus tard.
 
Pour le premier vol commercial régulier Paris-Tontouta d’ Air France, il faudra attendre septembre 49. Ce sera le début de l’essor de transport aérien sur le territoire. 
Quarante ans plus tard, en 83, c’est au tour de la Nouvelle-Calédonie de rentrer dans la course aux nuages avec la création de sa compagnie internationale: Aircalin. 
En 1984, la gestion de l’aéroport confiée à la CCI depuis 1968 est confirmée, une décision renouvelée en 1996 puis en 2003. 
2003, année également marquée par la décision d’agrandir l’aéroport pour faire face à la hausse du trafic aérien. 


L’aéroport en chiffres

 
- superficie : 21 700 m2 (contre 9 700 m2 auparavant)
- une cinquantaine d’entreprises locales impliquées dans les travaux - un coût total de 11,8 milliards de francs CFP dont :

- 2,8 milliards de subvention du gouvernement de la Nouvelle-Calédonie, - 1,4 milliard de subvention d’équipement allouée par l’État,
- 1,4 milliard de fonds propres de la CCI,
- 6,2 milliards d’emprunts bancaires

- le budget initial a augmenté de 19 %, soit un dépassement comparable à ce qui ce produit couramment sur ce type de chantier.
- durée des travaux : 5 ans. Principale cause de retard connue, l’affaissement de la charpente en 2009. 


Source : Nouvelle-Calédonie 1ère



Les communiqués "Société" | Les archives Société | Communiqués Entreprises | Les videos | Les archives | Interview Découverte