Connectez-vous

L'UCF réagit aux crimes crapuleux qui touchent la Calédonie

Vendredi 31 Juillet 2015

L’Union pour la Calédonie dans la France condamne les deux crimes crapuleux qui viennent de toucher la Nouvelle-Calédonie, la tentative de meurtre sur une commerçante du centre-ville et l’assassinat sauvage d’un retraité pour lui voler son véhicule.




Face à cette montée inacceptable de la violence, les élus de l’UCF demandent à l’Etat de prendre toutes ses responsabilités en matière de sécurité des calédoniens.
L’UCF rappelle qu’elle a proposé en 2014 que l’Etat investisse dans une nouvelle prison, seule solution sérieuse pour que soient effectivement exécutées les peines prononcées par la justice, et qu’il soit mis fin au sentiment d’impunité qui nourrit cette montée de la violence.
Isabelle Champmoreau, membre du gouvernement UCF, notamment en charge de la protection judiciaire de l’enfance et de la jeunesse, travaillera en étroite collaboration avec tous les acteurs du secteur pour faire rapidement un bilan puis des propositions en matière de prévention.
Enfin, L’UCF a déposé au Congrès une proposition de délibération, permettant aux forces de l’ordre de confisquer l’alcool consommée sur la voie publique, qui sera examinée en commission intérieure du Congrès le 4 août prochain.
L’alcool, principale cause des violences faites aux personnes, doit sortir de la rue, c’est pourquoi nous demandons à l’ensemble des élus, toute tendance confondue, de soutenir cette mesure de bon sens et indispensable.

UCF/



Les communiqués "Société" | Les archives Société | Communiqués Entreprises | Les videos | Les archives | Interview Découverte